Accueil |Nationale |

15E PRIX NATIONAL DE L'ARTISANAT TRADITIONNEL ET D'ART

L'innovation récompensée

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'innovation récompensée

La cérémonie a été présidée par Hassane Mermouri, ministre du Tourisme et de l'Artisanat en présence de la ministre de l'Environnement, le ministre de la Formation professionnelle, le wali d'Alger ainsi que de nombreuses personnalités diplomatiques.
La 15ème édition de remise du Prix national de l'artisanat a été organisée le 17 octobre dernier à l'hôtel El Djazaïr à Alger pour récompenser les cinq meilleures oeuvres réalisées par des artisans et les coopératives et entreprises artisanales. Cette cérémonie a été présidée par Hassane Mermouri, ministre du Tourisme et de l'Artisanat en présence de Fatma Zohra Zerouati ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Mohamed Mebarki, ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Abdelkader Zoukh, wali d'Alger ainsi que de nombreuses personnalités diplomatiques.
Organisée par l'Anart, Agence nationale de l'artisanat traditionnel sous l'égide du ministre du Tourisme et de l'Artisanat, cette édition a innové cette année. Ainsi et contrairement aux éditions précédentes pendant lesquelles étaient attribués six prix, dont trois dans l'artisanat traditionnel et trois dans l'artisanat d'art toutes filières confondues, cette édition 2017 a été élargie pour une première expérience aux sept filières de l'artisanat traditionnel et d'art, à savoir «le travail du minerai», «le travail de la laine et des matières similaires», le «travail du tissu ou du tissage, «le travail de l'argile, plâtre, pierre et verre», «travail des matières diverses». Cette manifestation, vise notamment l'encouragement et la stimulation des artisans pour plus d'efforts dans le domaine de la création et de l'innovation, la promotion et la production artisanale, l'émergence de talents dans le domaine et la sauvegarde du patrimoine artisanal national. Sid Ali Sebaa, directeur général de l'artisanat au sein du ministère a rappelé les étapes par lesquelles est passée la sélection des oeuvres aux niveaux local, régional et national. Les 31 oeuvres présélectionnées ont fait l'objet d'une sélection finale pour retenir cinq oeuvres inédites. Les oeuvres retenues sont un tapis, un service d'ustensiles en cuivre rouge, d'une veste tissée de laine pure et un habit brodé de symboles Tassili, d'un tableau d'art et d'une série de produits en poterie traditionnelle. Mme Faïza Barchiche, directrice générale de l'Aart, citera, pour sa part les critères de sélection des oeuvres et qui sont le talent créateur de l'artisan, la qualité technique et esthétique de l'oeuvre et la capacité d'adaptation de l'oeuvre au marché. Elle rappellera que la célébration de cette journée et les récompenses qui l'accompagnent sont l'aboutissement d'une année de travail et de préparation. La formation y a été pendant tout ce temps, essentielle. Une formation, portée résolument sur la créativité, la maîtrise des connaissances relatives aux tendances et goûts des consommateurs, grâce notamment à la collaboration entre les artisans et les designers pour le développement des produits innovants. Les récompenses relatives aux premiers prix de l'artisanat traditionnel et d'art pour chaque filière d'activités consistent en la remise d'un diplôme, d'une médaille et d'une récompense pécuniaire de 300.000 DA.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha