Accueil |Nationale |

PEUGEOT CITROËN PRODUCTION ALGÉRIE

Le projet démarre sur les chapeaux de roue

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La rapidité de passage à la phase industrielle est plus remarquable que celle d'autres groupes automobilesLa rapidité de passage à la phase industrielle est plus remarquable que celle d'autres groupes automobiles

«L'Algérie est un marché historique pour le Groupe PSA et nous sommes particulièrement fiers de nous y implanter industriellement.»

A peine paraphé sous la formule chère à la partie algérienne, à savoir celle des 49/51%, le projet de l'usine Peugeot en Algérie semble démarrer sur les chapeaux de roue. Déjà, le Groupe PSA qui se félicite d'avoir franchi une étape importante dans son implantation industrielle en Algérie, en créant une co-entreprise avec trois partenaires algériens annonce, d'ores et déjà, une unité de production totalement opérationnelle en 2019 avec une localisation progressive dès 2018. C'est là, un temps de délai record pour passer à la phase de production, sachant que l'accord de partenariat vient tout juste d'être signé.
La rapidité de passage à la phase industrielle est d'autant plus remarquable que d'autres groupes automobiles déjà installés dans notre pays comme Volkswagen ont mis beaucoup plus de temps pour engager la production. Finalement c'est le pôle industriel de l'Ouest qui abritera l'usine de la marque au Lion. En effet, Jean-Christophe Quemard, directeur de la région Moyen-Orient et Afrique du Groupe PSA, a signé à Alger avec les partenaires algériens de ce projet, l'accord visant à la création d'une société industrielle basée à Oran, afin de produire des véhicules destinés au marché algérien. Pour rappel, cette signature est intervenue dans le cadre du Comefa ou Comité mixte économique franco-algérien, en présence de Youcef Yousfi, ministre algérien de l'Industrie et des Mines et de Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. De sources proches du constructeur l'on apprend que la diligence avec laquelle est mené cet ambitieux projet s'explique d'abord par le process de production qui ira crescendo en fonction de l'évolution des étapes en pareil cas. Peugeot Citroën Production Algérie ou Pcpa adoptera alors initialement le système DKD pour 2018, ce dernier consiste en un remontage de véhicules démontés. Pcpa passera ensuite en 2019 à celui du SKD (Semi knock down). Alors que l'assiette foncière est déjà prête, il ne s'agit plus alors que de suivre l'avancement du projet à la vitesse V. Dans tous les cas c'est là un grand pas de franchi et pour la partie algérienne qui confirme de la sorte son statut de pays émergent dans l'industrie automobile, et pour la partie française qui constate avec satisfaction que cette étape importante lui permettra d'accéder non seulement au marché algérien, mais également à celui de la région Afrique et Moyen-Orient (Mena). D'ailleurs, à la signature de l'accord dans la capitale algérienne, Jean-Christophe Quemard a déclaré: «L'Algérie est un marché historique pour le Groupe PSA et nous sommes particulièrement fiers de nous y implanter industriellement. Elle est au coeur de la région Moyen-Orient et Afrique qui est un levier majeur de l'internationalisation rentable du plan Push to Pass. Cet accord nous permettra de disposer de capacités de production au coeur de la région pour réaliser notre ambition d'y vendre 700.000 véhicules en 2021.» Aux termes de cet accord signé en présence des ministres et qui entérine la mise en oeuvre graduelle du projet, le Groupe PSA détiendra 49% du capital de cette nouvelle co-entreprise, représentant un investissement global de l'ordre de 100 millions d'euros. Le Groupe PSA accompagnera ainsi le développement de la filière automobile en Algérie avec un plan complet de montée en compétences et de formation des collaborateurs et contribuera au développement du tissu fournisseur local. Cette usine produira des modèles permettant aux marques du Groupe PSA de répondre à la demande des clients algériens, en leur proposant des véhicules aux meilleurs standards de qualité, de sécurité et de respect de l'environnement, est-il indiqué.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha