Accueil |Nationale |

TIZI OUZOU: COMMÉMORATION DE L'ASSASSINAT DE HEND SLIMANA

C'était un homme courageux

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ils étaient des centaines de citoyens, venus d'un peu partout, à avoir fait le déplacement jusqu'au village Bouhlalou afin de prendre part à la commémoration du 7e anniversaire de l'assassinat de Hend Slimana, qui avait bravé la peur en refusant de se faire kidnapper par une bande de malfaiteurs. Pourtant, aucun appel n'avait été lancé la veille par la famille du défunt. Ces derniers, humilité oblige, ont préféré laisser les choses s'organiser d'elles-mêmes et dans la spontanéité. C'est d'ailleurs devenu systématique, le 14 novembre de chaque année, les citoyens qui gardent toujours la bonne image qu'ils ont du regretté Hend Slimana, se déplacent ici pour rendre hommage à cet homme qui était très estimé aussi bien pour ses qualités humaines que professionnelles. C'est à 10h que les visiteurs se sont retrouvés spontanément devant la stèle érigée à la mémoire de Hend Slimana au village Bouhlalou, dans la commune d'Aghrib, à plus de 35 kilomètres au nord-est du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou. Malgré sept longues années passées depuis que ce drame est survenu, la population est restée fidèle à cette journée de recueillement faite de communion et de reconnaissance au courage qu'avait Hend Slimana. Ce dernier, tombé dans un faux-barrage, avait refusé de plier et avait tenu tête à ses agresseurs qui voulaient l'enlever dans le but d'exiger une rançon en contre-partie de sa libération. Un diktat qu'avait toujours rejeté Hend Slimana, selon son frère Saïd, présent hier à la cérémonie de recueillement. Joignant courageusement l'acte à la parole, Hend Slimana, est passé à l'acte en cette nuit du 14 novembre 2010, en déniant le droit à des malfaiteurs de porter atteinte à sa liberté. «Il avait toujours été contre l'idée de céder au chantage des ravisseurs. Il m'avait personnellement dit que, même s'il venait à être kidnappé et qu'on leur demande de l'argent, il fallait refuser de le faire par principe», se souvient Saïd Slimana qui évoque le courage et la dignité de son frère avec une fierté mesurée. Aujourd'hui, sept ans après le drame, la famille et les proches de Hend Slimana, ainsi que tous ceux qui l'ont connu et aimé tirent une certaine satisfaction, malgré la grande blessure engendrée par son départ vers un autre monde.
Il s'agit du fait que les auteurs de cet acte ignoble aient été tous identifiés et condamnés par la justice algérienne. Le fait que les services de sécurité et la justice aient fait leur travail de manière parfaite en menant l'enquête et en condamnant les auteurs a permis à la famille et aux amis de Hend Slimana de faire enfin leur deuil. Reste aujourd'hui à assimiler le message qu'a voulu transmettre Hend Slimana à travers son attitude héroique du 14 novembre 2010.
Il faut désormais s'en imprégner, insiste Saïd Slimana qui nous a déclaré hier: «Nous espérons qu'il n' y aura plus d'autres victimes.» Saïd Slimana nous a, en outre, révélé que depuis l'assassinat de son frère, et suite à la mobilisation exceptionnelle qui a été enregistrée, il n' y a jamais eu aucun autre événement du genre et la sécurité est entière dans toute la région des Aghribs.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha