Accueil |Nationale |

LUTTE ANTITERRORISTE

Deux terroristes et plusieurs de leurs soutiens arrêtés

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Lors de ces différentes opérations, l'ANP a récupéré d'importantes quantités d'armes et de munitions.

D'importants résultats ont été enregistrés ces dernières semaines par les forces de l'Armée nationale populaire dans le cadre de la lutte antiterroriste. Le renseignement a été encore une fois le facteur essentiel exploité avec une grande précision par l'ANP. A ce propos, le ministère de la Défense nationale a transmis un communiqué à notre rédaction dans lequel il souligne: «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce aux efforts de nos forces armées, un détachement de l'Armée nationale Populaire a réussi, la matinée d'hier, dans la localité de Timiaouine, à Bordj Badji Mokhtar, commandement de la 6e Région militaire, à capturer le dangereux terroriste recherché, T. Mohamed, alias Semsem Moussa.» Le criminel, précise encore la même source «avait rallié les groupes terroristes en 2012». C'est dans ce contexte qu'un terroriste activement recherché répondant au nom de C. Mouloud alias Abou Hafs s'est rendu aux forces de l'ANP, après un travail minutieux.
Ce terroriste, souligne le MDN, s'est rendu aux forces de sécurité de la wilaya de Jijel. Il était en possession «d'un pistolet-mitrailleur de type Kalachnikov et de trois chargeurs garnis. Ledit terroriste avait rallié les groupes terroristes en 1995», affirme le MDN. Toujours dans le cadre de la lutte antiterroriste un détachement combiné de l'ANP a, selon la même source, «appréhendé, le 13 novembre dernier, à Tébessa, 5e R. M. deux éléments de soutien aux groupes terroristes». A Batna, l'Armée nationale populaire a arrêté dans les mêmes circonstances quatre autres éléments de soutien aux groupes terroristes.
Le MDN qui a qualifié ces opérations de qualité, conclut que ces efforts «confirment la détermination de l'Armée nationale populaire à traquer les criminels à travers tout le territoire national et le degré de suivi et de vigilance afin de préserver la sécurité et la stabilité du pays». Pour rappel, usant de renseignements recoupés et vérifiés, l'ANP avait réussi à établir un bilan conséquent, la semaine dernière. En effet, pas moins de 10 éléments de soutien avaient été arrêtés à Batna et à Boumerdès, alors qu'un terroriste activement recherché a été arrêté à Alger.
Lors de ces différentes opérations, l'ANP a récupéré d'importantes quantités d'armes et de munitions.
L'ANP s'applique avec ces interventions militaires à réitérer son serment et confirmer son engagement faisant de la vigilance l'essentiel de ses opérations d'où à l'évidence «la ferme détermination des unités et des éléments de l'Armée nationale populaire à préserver la sécurité du pays et sa stabilité». Au courant du mois d'octobre dernier, l'ANP et suite à des opérations chirurgicales et ciblées a mis hors d'état de nuire pas moins de 14 terroristes. L'exploitation efficace et professionnelle du renseignement a également permis dans le même contexte l'arrestation de 31 éléments de soutien.
Les plus importantes interventions militaires ont eu lieu au niveau des maquis de Jijel comme en témoignent les différents communiqués du ministère de la Défense nationale. Par ailleurs, les opérations de redditions se sont poursuivies durant ce même mois, comptabilisant trois repentis. L'on compte également l'arrestation de cinq femmes terroristes et la libération de deux enfants pris en otage par un groupe terroriste à Jijel. Le bilan de l'ANP fait état également de la destruction d'au moins une trentaine de caches contenant, des vivres, des médicaments, des produits destinés à la fabrication d'explosifs et d'armes. A ce propos et lors des opérations menées durant cette même période, les détachements de l'ANP ont récupéré 13 Kalachnikov, des lance-roquettes de type RPG7, quatre roquettes, une mitrailleuse lourde de calibre 14,5 mm, un fusil-mitrailleur de type PKT, neuf armes à feu de fabrication artisanale, un fusil semi-automatique Séminov et deux pistolets- automatiques.
Au bilan s'ajoute la récupération de deux fusils à pompe, 13 fusils de chasse, 10 chargeurs de munitions et 7 250 balles de différents calibres. Au cours de ses investigations l'ANP a découvert et détruit un atelier de fabrication d'explosifs ainsi que deux ceintures à explosifs. Elles ont également découvert et détruit deux quintaux de produits chimiques servant à la fabrication d'explosifs et 21 bombes artisanales.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha