Prévisions pour le 23 Octobre 2018

 Adrar Min 20 °C Max 30 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 21 °C
30
 Batna Min 9 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 16 °C Max 24 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 20 °C
28
 Alger Min 15 °C Max 22 °C
39
 Saïda Min 10 °C Max 22 °C
28
 Annaba Min 16 °C Max 21 °C
39
 Mascara Min 13 °C Max 21 °C
28
 Ouargla Min 17 °C Max 24 °C
30
 Oran Min 17 °C Max 24 °C
28
 Illizi Min 18 °C Max 29 °C
28
 Tindouf Min 18 °C Max 22 °C
26
 Khenchela Min 8 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 12 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 14 °C Max 23 °C
30
Accueil |Nationale |

LE SPECTRE DE LA SÉCHERESSE SE DISSIPE

8 wilayas sous la neige

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les dernières pluies sont intervenues au bon momentLes dernières pluies sont intervenues au bon moment

Quelques désagréments ont été enregistrés durant ce week-end. Ils ont affecté particulièrement la circulation routière.

L'hiver a marqué comme il se doit son début durant ce week-end. Des pluies orageuses, des vents forts, la grêle et la neige ont été abondamment au rendez-vous. Les wilayas du nord, du centre et de l'est du pays ont été les plus concernées par ce changement climatique ô combien attendu par les populations. Ce mauvais temps dont la validité devait prendre initialement fin hier matin à 9 h, selon les prévisions de l'Office national de la météorologie, risque fort de se prolonger dans les prochaines heures. En effet, le ciel était resté jusqu'à la mi-journée d'hier très nuageux dans plusieurs régions du pays.
Cependant, cet enthousiasme des populations a été accompagné par beaucoup de désagréments. C'était surtout le cas pour les automobilistes et les collectivités locales. Alors que les premiers, faute de prise de précautions, ont subi de plein fouet les aléas de la conduite par ces temps-là, les collectivités locales ont été submergées par les quantités d'eau qu'elles devaient évacuer. Les éléments de la Protection civile qui se retrouvent à chaque fois par ces temps- là au front ont enregistré durant ce week-end plusieurs accidents de la circulation et autres incidents dus aux averses. En effet, et selon le chargé de la communication auprès de la direction générale de la Protection civile, le colonel Nassim Bernaoui, les services de la PC ont dénombré neuf morts et des dizaines de blessés dans des accidents de la circulation. Un accident mortel a été enregistré, soulignera le colonel Bernaoui, dans la wilaya de Batna où suite à une collision entre deux véhicules légers, quatre personnes ont trouvé la mort sur place, tandis que six autres ont été blessées. Les éléments de la Protection civile ont enregistré également plusieurs cas de dérapages de véhicules, de chute de balcons d'immeubles, de fermeture de certains axes routiers, a indiqué le chargé de la communication, affirmant que ces incidents n'ont pas causé fort heureusement des pertes humaines ou des dégâts matériels énormes.
Les wilayas où ont été enregistrés le plus de désagréments sont, selon Nassim Bernaoui, Bouira, Khenchela, Alger, Batna, Tizi Ouzou, Tipasa, Tissemssilt et à un degré moindre Relizane. «Pour remédier à cette situation, les services de la Protection civile en compagnie des services de la voirie des APC ont déployé beaucoup de moyens et d'engins», a-t-il indiqué. Cette mobilisation a permis, fera observer le colonel Bernaoui, la réouverture en un temps record de plusieurs routes fermées et le débouchage de plusieurs avaloirs obstrués. Par ailleurs et sur un autre registre, les averses qui se sont abattues sans interruption durant les nuits de jeudi et de vendredi ont causé des dégâts concernant les biens des agriculteurs. Dans les wilayas du centre du pays où la cueillette des olives bat son plein, des pertes considérables ont été enregistrées quant aux olives lesquelles ont été emportées par les eaux. De même pour certains fruits de saison tels que les oranges qui à cause des vents forts, de nombreuses quantités sont tombées avant qu'elles ne soient mûres.
S'agissant des agriculteurs, il faut souligner que les dégâts enregistrés sont de très loin minimes par rapport aux avantages de ces pluies. Ces dernières, bien qu'elles interviennent un peu en retard par rapport à la période des semailles débutant généralement vers la mi- novembre, sont arrivées tout de même au bon moment. En effet, les avantages de la pluie ne se limitent pas uniquement à l'optimisation de la production, mais se répercutent aussi positivement sur le prix de l'aliment du bétail. Dans le même ordre d'idées, les pluies ayant marqué ce week-end ont été également accueillies avec satisfaction par tous les citoyens particulièrement ceux qui ont passé un été difficile, en raison des pénuries d'eau potable.
Pour ces derniers, les récentes pluies sont intervenues au bon moment, car elles ont pu augmenter le taux de remplissage des barrages, garants de la disponibilité de l'eau. Concernant la sécheresse, il y a lieu de noter que le département de Hocine Necib a déjà exprimé ses appréhensions quant à une mauvaise année en termes de pluviométrie. Le ministre des Ressources en eau a exhorté les citoyens à lutter contre le gaspillage de l'eau.
Il a également prévu le recours à l'exploitation des sources d'eau conventionnelles, telles que les forages de puits. Pour le ministère de tutelle, cette solution est la seule pouvant épargner aux Algériens le phénomène de la soif durant l'été.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha