Accueil |Nationale |

ÉTUDIANTS ALGÉRIENS EN FRANCE

8 500 visas délivrés en 2017

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La coopération bilatérale dans le domaine universitaire entre la France et l'Algérie est «très dynamique».

Le grand nombre d'étudiants qui ont passé la nuit devant les campus France en Algérie pour l'obtention d'un visa d'études, va voir ses peines récompensées.
C'est du moins ce que laisse entendre le conseiller de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France en Algérie en affirmant que plus de 8 500 visas ont été délivrés par la France à des étudiants algériens depuis le début de l'année en cours ajoutant que «le nombre de visas est en croissance». M.Grégor Trumel qui a assisté à la cérémonie d'inauguration officielle de l'Ecole française d'Oran, a soutenu, cité par l'APS, que la coopération bilatérale dans le domaine universitaire entre les deux pays est «très dynamique».
A ce propos, il y a lieu de rappeler que pas moins de 850 accords de coopération ont été signés entre les universités algériennes et françaises concernant principalement les échanges d'étudiants, d'enseignants, la formation et la recherche scientifique.
Quant aux échanges culturels bilatéraux, ils sont «très denses et très riches», selon le même responsable qui ne manque pas de précisé que pas moins de 100 000 Algériens participent annuellement aux activités dans les cinq Espaces Campus France basés à Alger, Annaba, Constantine, Oran et Tlemcen, aussi bien dans les domaines musical, cinématographique, littéraire et autres.
De son côté, le directeur de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (Aefe), Christophe Bouchard est revenu sur l'inauguration de l'Ecole française d'Oran. Il a indiqué que cette structure éducative qui est une annexe du lycée international Alexandre Dumas d'Alger, «symbolise une nouvelle étape dans les relations algéro-françaises puisque son principe a été acté lors d'une rencontre à haut niveau entre les deux pays.
Nous souhaitons poursuivre notre travail en Algérie avec l'ouverture, au cours de l'année prochaine, d'une nouvelle école française à Annaba. Celle-ci fait partie de l'accord signé entre l'Algérie et la France sur la création d'annexes du lycée international Alexandre Dumas».
«Avec l'ouverture de cette annexe du lycée international Alexandre Dumas à Oran, nous atteignons un objectif important fixé par les dirigeants algériens et français», a-t-il encore expliqué.
L'école française d'Oran, opérationnelle en septembre dernier, assure la scolarité d'une cinquantaine d'élèves algériens, binationaux et étrangers, en cinq niveaux répartis sur trois classes.
Cinq enseignants encadrent ces élèves qui suivent le programme éducatif français en plus de la langue arabe, enseignée à raison de trois heures par semaine.

Les universités françaises accueillent les étudiants sur leur stand virtuel
Les étudiants algériens de tous horizons peuvent dialoguer en direct depuis leur ordinateur ou smartphone avec plus de 30 établissements d'enseignement supérieur français et de s'informer sur les différents diplômes proposés pour la rentrée 2018 sans avoir à se déplacer.
Cette opportunité est offerte aux étudiants pour la seconde fois grâce à la deuxième édition du Salon en ligne des études qui se tiendra jeudi et vendredi prochains de 9h00 à 18h00 sur la plateforme (salondz.campusfrance.org).
Cet outil de promotion de l'enseignement supérieur français a pour objectif de toucher l'ensemble de la population étudiante en Algérie et de présenter l'offre d'enseignement supérieur français de manière interactive et innovante.
La trentaine d'établissements d'enseignement supérieur français accueilleront les étudiants sur leur stand virtuel et répondront en direct à leurs questions.
Campus France Algérie orientera les étudiants dans le choix d'un cursus adapté et leur expliquera les différentes procédures d'inscription à l'université, en écoles d'ingénieur, d'art et de commerce en France.
Près de 40.000 étudiants sont renseignés chaque année dans les espaces Campus France Algérie, implantés dans les cinq antennes de l'Institut français d'Algérie, à Alger, Oran, Constantine, Annaba et Tlemcen.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha