Prévisions pour le 23 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
32
 Laghouat Min 26 °C Max 41 °C
32
 Batna Min 20 °C Max 33 °C
30
 Biskra Min 28 °C Max 45 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 35 °C
32
 Tlemcen Min 21 °C Max 31 °C
34
 Alger Min 21 °C Max 28 °C
30
 Saïda Min 20 °C Max 36 °C
34
 Annaba Min 22 °C Max 30 °C
34
 Mascara Min 19 °C Max 35 °C
34
 Ouargla Min 32 °C Max 46 °C
32
 Oran Min 23 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 25 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 44 °C
30
 Khenchela Min 20 °C Max 34 °C
30
 Mila Min 20 °C Max 32 °C
34
 Ghardaïa Min 30 °C Max 43 °C
34
Accueil |Nationale |

ELLE SERA DESTINÉE AUX WILAYAS DU GRAND SUD

Naftal réceptionne la première station mobile de carburants

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

C'est une solution pour les zones isolées et éloignées où il est généralement difficile de trouver une station d'essence. C'est aussi une solution pour la rénovation des stations existantes.

Très attendue par la Société nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers (Naftal), la première station mobile de distribution de carburants, fabriquée en Algérie par l'entreprise publique Magi-Rouiba, a été réceptionnée hier par cette dernière. «C'est un projet pilote qui profitera aux régions isolées, notamment dans le Grand Sud et les Hauts-Plateaux», indique-t-on. Le procès-verbal portant sur la réception de cinq stations mobiles de distribution de carburants a été signé par Laïmech, directeur de la branche commercialisation à Naftal et Keddouri, P-DG de Magi, en présence du ministre de l'Energie Mustapha Guitouni, du ministre de l'Industrie et des Mines Youcef Yousfi et du P-DG de Naftal, Rachid Nadil. Avec un taux d'intégration nationale de 80%, les stations mobiles de distribution de carburants permettront à Naftal, selon ses représentants, d'approcher une clientèle éloignée et d'étendre son réseau de distribution sur tout le territoire national. «C'est une solution pour les zones isolées et éloignées où il est généralement difficile de trouver une station d'essence. C'est aussi une solution pour la rénovation des stations existantes», a soutenu de son côté Keddouri, en précisant que la réception des cinq stations fait suite à un contrat signé entre Magi et Naftal pour un montant de 12 millions de DA pour chaque station. Il a exprimé la volonté de son entreprise à porter sa production à une vingtaine de stations mobiles en 2018 et à une cinquantaine à moyen terme. D'autres techniciens de l'Epe Magi, filiale du Groupe mécanique AGM, ont assuré que cette solution novatrice, offrirait plusieurs avantages par rapport aux stations traditionnelles dont la mobilité, l'autonomie, la rapidité d'installation, la compacité et la robustesse. En plus, les travaux de génie civil sont nettement réduits avec une capacité accrue de vente de carburants. «Nous espérons voir d'autres contrats similaires signés avec la Sonatrach et la Sonelgaz pour doter ces sociétés de stations mobiles qui vont couvrir les besoins des citoyens à travers toutes les régions du pays», s'est réjoui pour sa part Mustapha Guitouni, ministre de l'Energie. Par ailleurs, un autre contrat, portant sur la fourniture, par l'Epe Magi au profit de Naftal, de 1 000 citernes pour le stockage du gaz GPL, de différentes capacités, a été également signé par Keddouri et Bada, directeur de la branche GPL à Naftal. Les capacités de ces citernes, destinées au stockage du gaz propane, varient de 1750 kg, à 2500 kg, 3500 kg et 5000 kg. Magi, qui a finalisé la réalisation de son plan de développement, avait déjà signé, durant l'année en cours, un contrat de 250 citernes APG de 1750 kg pour le stockage du gaz propane au profit de Naftal. «Nous venons d'assister à la signature d'un contrat important, car les citernes de stockage étaient jusque-là importées. C'est une grande satisfaction pour nous. La collaboration entre Magi et Naftal rentre dans le cadre des orientations du président de la République pour la réduction de la facture des importations et la préservation des réserves de changes», a déclaré à la presse Mustapha Guitouni. «Grâce à ces équipements, nous sommes en train de visualiser l'évolution de l'industrie algérienne. C'est un pas en avant vers la diversification de la production locale et vers la réduction des importations», s'est réjoui à son tour le ministre de l'Industrie et des Mines Youcef Yousfi.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha