Prévisions pour le 21 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 47 °C
30
 Laghouat Min 25 °C Max 42 °C
30
 Batna Min 25 °C Max 38 °C
34
 Biskra Min 32 °C Max 44 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 30 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 30 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 34 °C
30
 Annaba Min 24 °C Max 34 °C
30
 Mascara Min 18 °C Max 32 °C
30
 Ouargla Min 32 °C Max 47 °C
30
 Oran Min 25 °C Max 28 °C
30
 Illizi Min 29 °C Max 42 °C
30
 Tindouf Min 31 °C Max 45 °C
30
 Khenchela Min 26 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 23 °C Max 35 °C
34
 Ghardaïa Min 29 °C Max 42 °C
30
Accueil |Nationale |

EMMANUEL MACRON À TRACE TV

"Ni déni ni repentance"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président français Emmanuel Macron a prôné une «réconciliation des mémoires», rejetant «déni» et «repentance» pour la colonisation, dans un entretien à la chaîne Trace TV. Interrogé à distance par une Française d'origine congolaise sur d'éventuelles mesures de «réparation», le chef d'Etat français, qui vient d'effectuer une tournée en Afrique de l'Ouest et devra être demain à Alger, a estimé que «la réparation est mémorielle». «J'ai souvent dit: ni déni ni repentance. Il faut regarder les choses en face, c'est notre histoire commune», a-t-il ajouté, appelant à «regarder de manière très dépassionnée cette période». Et de conclure: «Ce passé c'est notre viatique pour l'éternité, comme disait Jankélévitch. Mais ce qui compte, c'est notre avenir commun.» Par ailleurs, Paris a qualifié d'«importante» la visite que devra effectuer demain le président français, Emmanuel Macron en Algérie. L'Elysée a mis en valeur «la profondeur et la densité des relations entre la France et l'Algérie, appelées à se développer davantage», soulignant que le président français sera accompagné du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et du ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, ainsi qu'un nombre d'élus, d'artistes, d'écrivains et de start-uppeurs. L'Elysée indique que cette visite «sera suivie ultérieurement par une autre d'Etat qui nécessite, elle, une préparation sans pour autant avancer de date, du fait de la place importante occupée par l'Algérie». Enfin, l'Elysée souligne que ce déplacement intervient juste après la tournée africaine du président au cours de laquelle «il a présenté une vision renouvelée de la relation entre la France et le continent africain». Le discours s'adresse également à Alger. «Ce qu'Emmanuel Macron a dit en Afrique la semaine dernière concernait aussi sa vision de la relation entre la France et l'Algérie, qu'il s'agisse des sujets liés à la mémoire, à la coopération, à la jeunesse», explique t-on.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha