Prévisions pour le 17 Octobre 2018

 Adrar Min 19 °C Max 30 °C
32
 Laghouat Min 11 °C Max 18 °C
12
 Batna Min 10 °C Max 16 °C
11
 Biskra Min 17 °C Max 26 °C
47
 Tamanrasset Min 18 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 16 °C
11
 Alger Min 15 °C Max 21 °C
47
 Saïda Min 11 °C Max 17 °C
39
 Annaba Min 18 °C Max 22 °C
4
 Mascara Min 11 °C Max 19 °C
39
 Ouargla Min 17 °C Max 24 °C
34
 Oran Min 17 °C Max 22 °C
39
 Illizi Min 21 °C Max 36 °C
32
 Tindouf Min 15 °C Max 29 °C
23
 Khenchela Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mila Min 14 °C Max 18 °C
11
 Ghardaïa Min 14 °C Max 22 °C
23
Accueil |Nationale |

LES DEUX ONG ONT SIGNÉ UNE CONVENTION DE PARTENARIAT

Le Croissant-Rouge fait cause commune avec la Croix-Rouge

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La présidente du CRA, Saïda Benhabilès, a souligné que cet accord symbolique va contribuer davantage à affirmer la stature du Croissant-Rouge algérien.

Le Croissant-Rouge algérien a signé hier, une convention de partenariat avec le Comité international de la Croix-Rouge (Cicr). La présidente du CRA, Saïda Benhabilès a souligné que cet accord symbolique va contribuer d'avantage à affirmer la stature du Croissant-Rouge algérien qui souhaite davantage élargir son champ d'action humanitaire. Car affirme-t-elle, ce dernier a changé de visage depuis l'année 2014. «Avec le temps, notre mission s'est développée, aujourd'hui ne nous contentons pas seulement d'envoyer du ravitaillement et autres dons», a-t-elle expliqué. Elle précisera que son rôle est principalement axé ces dernières années sur la promotion des droits humains partout dans le monde, avec tout ce que cela implique. D'après elle «la renommée du Croissant-Rouge algérien est d'envergure internationale et n'est plus à prouver».
La présidente du CRA a tenu par ailleurs à signaler que le Croissant-Rouge algérien n'est pas une association caritative, mais qu'il a été créé par un décret présidentiel en 1972. Elle ajoutera ainsi que cet accord s'inscrit dans la continuité d'un partenariat qui ne date pas d'aujourd'hui.
Pour sa part, la représentante du Comité international de la Croix-Rouge, Catherine Gendre, parle elle aussi de la signature de cette convention comme étant «l'aboutissement d'un processus d'accord». Donnant plus de détails sur ce document, elle a fait savoir que celui-ci se résume à des axes bien précis. Il s'agit en premier lieu de porter secours aux victimes dans les régions touchées par des conflits armés notamment. Aussi la représentante a soulevé le non-respect des lois de la guerre. Elle estime que «ces lois sont importantes pour humaniser la guerre, elles doivent de ce fait être inculquées à tous les Etats et même à des groupes armés». La communication est également l'autre volet sur lequel se concentre cette convention. Et pour cause, «notre collaboration est axée en grande partie sur la communication, car la perception des personnes dans le monde de l'activité et de l'image du Cicr ou du CRA dépend d'elle», a-t-elle souligné. A ce titre, Saïda Benhabilès a fait part de l'intention du Croissant-Rouge algérien d'activer dans ce domaine là. «Grace à l'apport matériel de la Croix- Rouge, nous envisageons de publier prochainement une brochure de nos activités», a-t-elle indiqué.
D'autre part, Catherine Gendre a avancé que cet accord, bien que formel, «illustre une collaboration qui s'est faite naturellement depuis des années». S'agissant des activités du Cicr, elle a indiqué que son travail est de porter assistance aux victimes des guerres et autres conflits. Catherine Gendre a également évoqué le phénomène des émigrés clandestins qui traversent la Méditerranée dans des embarcations de fortune, assurant à ce titre que le Cicr effectue un vrai travail à ce niveau-là. «Nous recevons des appels de parents ayant perdu toute trace de leurs proches, régulièrement et nous effectuons un travail de recherche dans les centres de rétention ou encore dans les hôpitaux», a-t-elle précisé.
La présidente du Croissant-Rouge algérien a, par ailleurs, mis en avant le développement qu'a connu ces dernières années le CRA, Mettant en relief ses ambitions en matière de droits humains qui se concrétisent de jour en jour sur le terrain. Elle dira enfin que la signature de cette convention entre dans le cadre du renforcement des capacités du Croissant-Rouge algérien à remplir sa mission humanitaire.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha