Prévisions pour le 20 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 46 °C
34
 Laghouat Min 26 °C Max 41 °C
30
 Batna Min 22 °C Max 37 °C
30
 Biskra Min 30 °C Max 45 °C
30
 Tamanrasset Min 23 °C Max 36 °C
30
 Tlemcen Min 22 °C Max 32 °C
30
 Alger Min 20 °C Max 34 °C
28
 Saïda Min 24 °C Max 40 °C
30
 Annaba Min 20 °C Max 32 °C
30
 Mascara Min 23 °C Max 37 °C
30
 Ouargla Min 32 °C Max 46 °C
32
 Oran Min 25 °C Max 32 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 42 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 21 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 20 °C Max 41 °C
30
 Ghardaïa Min 31 °C Max 42 °C
30
Accueil |Nationale |

GESTION HÔTELIÈRE DE LA WILAYA D'ORAN

La guerre des étoiles est déclenchée

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les hôtels de pacotille sont désormais indésirablesLes hôtels de pacotille sont désormais indésirables

C'est ainsi que l'on a annoncé «le reclassement de 24 hôtels dans les catégories de deux à cinq étoiles, correspondant au plan de qualité tourisme...».

C'est tout simplement la guerre des étoiles qui bat son plein dans la wilaya que l'on veut hisser en tant que ville métropolitaine d'excellence, appelée à jouer un rôle de premier ordre sur l'échiquier économique national. Les hôtels de pacotille sont désormais, indésirables. En effet, cinq hôtels viennent d'être frappés du sceau de la fermeture. Une telle mesure prise, a été motivée par plusieurs manquements relevés des suites de l'opération d'assainissement menée par une commission de wilaya chargée du contrôle des établissements versés dans cette activité. Ce n'est pas tout. Près d'une vingtaine d'autres établissements hôteliers à travers la wilaya d'Oran, risquent la même mesure, la fermeture. Car, ils manquent à leurs obligations en matière de sécurité, d'hygiène et de qualité des prestations fournies à leurs clients. C'est le constat qui a été établi par la direction du tourisme et de l'artisanat suite à un contrôle, déclenché à plusieurs échelles, par les services en charge d'une telle question ayant jugé utile d'adresser des mises en demeure à l'encontre des contrevenants les sommant de se conformer, dans les plus brefs délais, à la réglementation en vigueur. La même source souligne que «10 établissements hôteliers ne disposant pas d'autorisation d'exploitation ont été proposés à la fermeture». C'est donc le branle-bas de combat, la guerre des étoiles a commencé. C'est ainsi que l'on a annoncé «le reclassement de 24 hôtels dans les catégories de deux à cinq étoiles, correspondant au plan de qualité tourisme, en termes de confort, qualité, sécurité et autres prestations». La Commission nationale de classement des hôtels a été attendue à Oran en fin novembre en cours, pour revoir le dossier le dossier de reclassement de ces établissements qui était en souffrance. En fait, la wilaya d'Oran compte 143 hôtels totalisant 12.600 lits, a-t-on indiqué expliquant que «la direction du tourisme oeuvre à promouvoir le tourisme et adapter ses structures aux normes et standards internationaux».
Tout récemment, la wilaya d'Oran a fait état de 128 hôtels en cours de construction et 1600 lits qui seront réceptionnés, en plus, en juin prochain, de l'Institut spécialisé en hôtellerie. Un tel plan rentre dans le cadre de l'élargissement de l'espace hôtelier d'Oran en mettant en place des dispositifs permettant l'essor d'un tel secteur devant jouer un rôle prépondérant et produire une plus-value. Un tel projet est soutenu par d'autres chantiers comme la nouvelle aérogare d'Oran. Celle-ci est d'une capacité d'accueil de 3,5 millions de voyageurs/an représente la première image d'Oran pour ses visiteurs alors qu'elle abrite, chaque année, de nombreux événements internationaux comme la Conférence de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique, le Festival international du film arabe, d'où le souci d'achever ce projet dans les meilleurs délais. A cela s'ajoute le projet de réhabilitation du téléphérique, l'extension du tramway vers la localité de Belgaïd, qui dispose d'une université et du futur stade olympique d'Oran. Des circuits touristiques sont en cours d'élaboration pour promouvoir la destination Oran, a-t-on appris de la direction de wilaya du secteur. Un tel chantier porte dans ses dimensions l'exécution du schéma directeur d'aménagement touristique à l'horizon 2030. Il est mis en place en coordination avec l'Agence nationale du développement touristique, Andt. La création de circuits touristiques a pour but de promouvoir la destination de la wilaya d'Oran et mettre en exergue des atouts qu'elle recèle dans ce domaine. «Ces circuits, qui seront prêts avant la fin de l'année en cours, seront élaborés selon des normes scientifiques prenant en considération les spécificités de chaque région sur le plan touristique et les normes internationales en vigueur dans ce domaine», a-t-on assuré. Partant des modes touristiques divers dont dispose la wilaya comme le tourisme des affaires, la saison estivale, le tourisme culturel et l'écotourisme, les circuits permettront aux visiteurs de la wilaya d'Oran, venant de l'intérieur du pays et de l'étranger, d'obtenir des informations pratiques et utiles pour élaborer leurs programmes touristiques selon leurs goûts et leurs motivations.
Des cartes des circuits touristiques, qui seront confectionnés sous différents genres et tailles, sont un moyen permettant d'orienter les touristes en leur fournissant des informations nécessaires. L'étude proposée de cette troisième phase vise essentiellement la mise en oeuvre du schéma directeur d'aménagement touristique d'Oran. Celui-ci sera approuvé prochainement. Il comporte des propositions portant sur le renforcement des capacités d'accueil, le désenclavement de certains sites naturels et autres liés aux rôles de l'information et du mouvement associatif dans le développement touristique.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha