Accueil |Nationale |

BOUIRA

L'APW revient au RND

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Hier à 16 heures le rideau est tombé sur les élections locales avec l'installation du président de l'Assemblée populaire de wilaya. Durant toute la semaine, le wali, le secrétaire général de wilaya et les chefs de daïras ont installé les exécutifs des 45 communes.
Pour l'APW et parce qu'aucune formation politique en course n'a atteint la majorité absolue ni les 35% des 43 sièges, il a été procédé à l'élection du président parmi les deux postulants en l'occurrence Ahmed Boutata pour le RND et Brahim Sadali pour le FLN. Le suspense a été total et ce jusqu'à l'ultime voix qui a donné 22 suffrages au candidat RND et 21 à son rival du FLN. Dès la lecture du dernier bulletin, la salle s'est embrasée, oubliant que la procédure et l'annonce devaient être officialisées par l'administration.
Le wali n'a pas eu le temps d'installer officiellement le nouveau président de l'APW. Bien avant que ne débute l'opération, un échange virulent de propos a été vécu entre la coordinatrice du TAJ et le candidat Hadjar qui a ouvertement affiché son soutien au RND, «chose» que la candidate du même parti n'a pas appréciée. Au regard du résultat il ressort une alliance RND (13 sièges) FFS (6) et 3 élus du TAJ sur les 5 que compte l'APW. Le FLN a eu le soutien des 5 élus RCD et les 2 dissidents du TAJ. Comme nous l'avions annoncé dans nos précédentes éditions, les coulisses ont beaucoup joué entre les deux partis de l'alliance présidentielle qui commence à s'effriter comme ailleurs sur le territoire national.
Dans son allocution, le nouveau président a promis de travailler pour l'intérêt de la wilaya et d'être sur le terrain en permanence. Farid Bakiri, membre du FLN a de son côté souhaité du courage et de la persévérance au nouveau président.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha