Prévisions pour le 21 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 26 °C Max 42 °C
30
 Batna Min 23 °C Max 38 °C
34
 Biskra Min 32 °C Max 45 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 31 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 31 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 35 °C
30
 Annaba Min 25 °C Max 34 °C
30
 Mascara Min 19 °C Max 34 °C
30
 Ouargla Min 32 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 25 °C Max 33 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 41 °C
34
 Tindouf Min 32 °C Max 44 °C
30
 Khenchela Min 23 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 23 °C Max 36 °C
30
 Ghardaïa Min 30 °C Max 43 °C
30
Accueil |Nationale |

INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE

L'Algérie fabriquera des médicaments contre le cancer

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
De par ce joint-venture, Ipsen Pharma Algérie renforce sa présence en AlgérieDe par ce joint-venture, Ipsen Pharma Algérie renforce sa présence en Algérie

La nouvelle société est appelée à employer directement plus de 150 personnes et permettra la création de nombreux emplois indirects.

La première usine en Afrique pour la production d'un médicament en oncologie, sera lancée le 21 décembre courant en Algérie. La création d'une société mixte algéro-française est conforme à la règle des 49/51% régissant l'investissement étranger en Algérie. L'usine projetée, qui sera en production dès 2021, est le fruit d'un accord signé jeudi dernier 7 décembre, à l'occasion de la réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau Algérie-France (Cihn) à l'Hôtel Matignon à Paris, et ce, en présence, faut-il le rappeler, des Premiers ministres algérien et français, MM.Ahmed Ouyahia et Edouard Philippe.
De par ce joint-venture, Ipsen Pharma Algérie renforce sa présence en Algérie et devrait devenir un «acteur industriel important» contribuant au développement de l'industrie pharmaceutique dans le pays. Au moment où l'Algérie cherche à diversifier sa production hors hydrocarbures, cet accord de partenariat entre la société algérienne Isly Holding et Ipsen Pharma Algérie est non négligeable. Il doit en effet permettre la construction d'une usine spécialisée en oncologie pour un investissement de 20 millions de dollars. Première du genre en Afrique, elle produira des «formes peptidiques à action prolongée avec des procédés spécifiques et complexes» ont souligné les spécialistes intervenants hier à Alger lors de la création de ce joint-venture. Ce projet ambitieux se réalisera grâce au transfert de savoir-faire des partenaires étrangers alors que la demande pour ce médicament est en forte croissance. Cette nouvelle société est appelée à employer directement plus de 150 personnes et permettra la création de nombreux emplois indirects. Elle devra également contribuer à réduire la facture d'importation dans ce créneau budgétivore sensible. Le point fort de cette société reste la possibilité de vendre les médicaments produits localement en Afrique subsubsaharienne.
Adlane Soudani, directeur général de «Ipsen Pharma en Algérie a exprimé sa satisfaction lors du lancement de ce programme d'investissement «pour la fabrication de médicaments destinés à traiter des pathologies graves répondant aux besoins des patients algériens».
De son côté, Lies Boudiaf, fondateur et néanmoins président d'Isly Holding, a qualifié cet accord de nouvelle étape du développement des activités du groupe, en soulignant sa «détermination (...) de répondre aux attentes des autorités algériennes relatives au développement de l'industrie locale».
Il y a lieu de signaler qu'au-delà de cet investissement conséquent, des discussions sont en cours avec des sous-traitants locaux dotés de capacités de production répondant aux normes internationales, en vue de fabriquer, dans un futur proche, d'autres produits, de santé familiale à destination du marché algérien. Ipsen fabrique le médicament «Decapeptyl» pour le traitement du cancer de la prostate, qui représente la deuxième cause de décès par cancer chez l'homme dans la plupart des pays développés et la troisième en Algérie où l'Etat a inscrit cette maladie comme l'une des priorités établies. Ipsen-Algérie met à la disposition des patients nationaux pas moins de huit spécialités pharmaceutiques dans différentes thérapies comme l'oncologie, l'urologie, la gynécologie, l'endocrinologie, neurologie et la gastro-entérologie. L'une de ces spécialités, Smecta est déjà fabriquée localement par AT Pharma (Groupe Hydra Pharm) depuis 2015. Ipsen Pharma ne s'arrête pas là puisqu'elle contribue à la formation médicale continue des professionnels de la santé à travers de nombreux programmes de formation de médecins et de sensibilisation avec pour objectif d'optimiser la prise en charge des patients algériens.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha