Prévisions pour le 23 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
32
 Laghouat Min 26 °C Max 41 °C
32
 Batna Min 20 °C Max 33 °C
30
 Biskra Min 28 °C Max 45 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 35 °C
32
 Tlemcen Min 21 °C Max 31 °C
34
 Alger Min 21 °C Max 28 °C
30
 Saïda Min 20 °C Max 36 °C
34
 Annaba Min 22 °C Max 30 °C
34
 Mascara Min 19 °C Max 35 °C
34
 Ouargla Min 32 °C Max 46 °C
32
 Oran Min 23 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 25 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 44 °C
30
 Khenchela Min 20 °C Max 34 °C
30
 Mila Min 20 °C Max 32 °C
34
 Ghardaïa Min 30 °C Max 43 °C
34
Accueil |Nationale |

BOUIRA

Première escarmouche à l'APW

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une vue de BouiraUne vue de Bouira

Cet accroc opposera le nouveau président Boutata au chef du groupe RCD, Meziane Chaâbane, qui voulait revenir sur les événements de l'université.

L'APW de Bouira nouvelle version a tenu sa première assemblée extraordinaire avec pour ordre du jour l'approbation du règlement intérieur, l'installation des commissions et la désignation des vice- présidents. Bien avant le début des travaux, une tension extrême était visible sur les visages des nouveaux locataires et plus particulièrement parmi les élus de l'ex- parti unique qui faut-il le rappeler ont perdu la bataille au profit du frère ennemi le RND. Un premier accroc opposera le nouveau président Boutata au chef du groupe RCD, Meziane Chaâbane, qui voulait revenir sur les événements de l'université. Vite rappelé à l'ordre par le président qui exigea le respect de l'ordre du jour. Les choses sont revenues à la normale et les travaux ont débuté. Dans son allocution, le président d'obédience RND invitera ses collègues à se démunir de leurs casquettes politiques et à oeuvrer ensemble pour l'intérêt de la wilaya. «Dans les locaux de l'APW et dans sa salle de délibérations, il n'y a pas d'appartenance, nous sommes tous des représentants du peuple et avons l'obligation de servir nos concitoyens» dira Ahmed Boutata. L'élu FLN, Boukrif fera une remarque en conseillant au président de faire monter à la tribune les chefs de groupe des cinq formations élues, en l'occurrence, le RND, Le FLN, le FFS, le RCD et l'alliance TAJ. Le président répondra en se référant au passé où le président faisait appel à deux membres seulement pour gérer la séance et qu'il ne voyait aucun inconvénient à ce que désormais on fasse appel à plus. La volonté de rassembler sera concrétisée par la composante des neuf commissions permanentes. Dans chaque commission figurent deux élus RND, deux élus FLN, un élu FFS, un élu RCD et un élu de l'alliance TAJ. Lors des débats qui ont suivi l'installation de ces commissions, l'ensemble des intervenants a sollicité le président pour faire des démarches auprès de l'exécutif afin de faire la lumière sur les incidents qui ont émaillé l'université de Bouira. «Sa fermeture n'est pas une solution au problème. Il faut réunir l'ensemble des acteurs autour d'une table et couper l'herbe sous les pieds des manipulateurs. Ce qui s'est passé à l'université Akli Mohand Oulhadj n'a rien à voir avec tamazight, c'est le résultat d'une manipulation et l'avenir le prouvera» annoncera le président de l'APW. Le chef du groupe FLN de son côté exprimera la disponibilité de ses collègues à oeuvrer aux côtés des autres élus pour «donner un coup de pied dans la fourmilière et permettre un réel essor économique de notre wilaya» dira entre autres Jawad Boutraa. A la fin des travaux, tout le monde s'est réconcilié et les choses sont revenues à la norme surtout que la totalité des intervenants a adhéré à la priorisation du développement de la wilaya.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha