Prévisions pour le 21 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 25 °C Max 42 °C
34
 Batna Min 21 °C Max 38 °C
34
 Biskra Min 28 °C Max 44 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 19 °C Max 29 °C
30
 Alger Min 20 °C Max 30 °C
30
 Saïda Min 19 °C Max 35 °C
30
 Annaba Min 25 °C Max 32 °C
30
 Mascara Min 22 °C Max 33 °C
30
 Ouargla Min 34 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 30 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 41 °C
34
 Tindouf Min 31 °C Max 45 °C
30
 Khenchela Min 22 °C Max 37 °C
34
 Mila Min 24 °C Max 36 °C
30
 Ghardaïa Min 31 °C Max 43 °C
30
Accueil |Nationale |

POUR SÉCURISER LES FÊTES DU NOUVEL AN

60.000 policiers aux aguets

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
«Le dispositif de sécurité sera déployé particulièrement à proximité des institutions sensibles et les lieux organisant des fêtes du Nouvel An»«Le dispositif de sécurité sera déployé particulièrement à proximité des institutions sensibles et les lieux organisant des fêtes du Nouvel An»

L'objectif de ce dispositif est de sécuriser les citoyens et leur permettre de fêter le Nouvel An en toute sécurité.

Le Nouvel An 2018 sera sous haute surveillance. Un dispositif impressionnant de sécurité sera mis en place par la Dgsn. En effet, pas moins de 60000 policiers seront mobilisés durant la nuit du Nouvel An, et ce, à travers le territoire national. C'est ce que les cadres de la Dgsn ont communiqué hier au cours du forum de la police, tenu à l'Ecole supérieure de la police d'Alger Ali-Tounsi. «Le dispositif de sécurité sera déployé particulièrement à proximité des institutions sensibles et les lieux organisant des fêtes du Nouvel An», a fait savoir le commissaire principal, vice-directeur de la police urbaine auprès de la Dgsn, Madjid Saâdi. L'objectif de ce dispositif est, selon le conférencier, de sécuriser les citoyens et leur permettre de fêter le Nouvel An en toute sécurité. «Au-delà de ces mesures exceptionnelles, les services de la police veilleront sur l'organisation de la circulation routière», a-t-il ajouté. «Pour ce faire, la police va mobiliser tous les moyens technologiques de pointe, renforcer les barrages fixes, ainsi que les patrouilles», a indiqué en outre le commissaire Saâd. La fête du Nouvel An étant fêtée davantage par les jeunes, ces derniers seront au centre d'intérêt de la police. «Tous les endroits que fréquentent habituellement ces derniers, tels que les stades, les places et les jardins publics, ainsi que les espaces de divertissement seront sous la loupe durant cette nuit», a conclu le commissaire Madjid Saâdi. Pour sa part, le commissaire principal, vice-directeur de la police des frontières terrestres à la Dgsn Si Salem Youcef a souligné que la police des frontières terrestres a procédé à l'instar de la police urbaine à la mise en place d'un dispositif de sécurité important sur les frontières. Ce dispositif verra la mobilisation de 12.000 policiers à travers les postes frontaliers terrestres au nombre de neuf, les aéroports 11 et les ports sept. Selon le commissaire Si Youcef Salem, les postes frontaliers connaissent chaque année, à l'occasion du Nouvel An, un mouvement de circulation singulier, et ce, sur les deux sens. «Ces flux ne seront que plus importants cette année, en raison des vacances d'hiver», a fait remarquer le conférencier. Usant des chiffres, Si Youcef Salem a indiqué que l'aéroport international Houari Boumediene verra à lui seul le déploiement de 1600 agents de police. Le service régional de la police des frontières de Souk-Ahras verra le déploiement de 1000 policiers. Les passagers au niveau des frontières bénéficieront à l'occasion du Nouvel An de beaucoup de facilités procédurales. Le commissaire principal Si Salem Youcef a cité dans la foulée: l'annulation de la carte de police, l'annulation de la fouille corporelle et celle des bagages, le renforcement des guichets par deux policiers supplémentaires des deux sexes, ainsi que la réservation d'un couloir et un espace au niveau des aéroports et des ports pour les personnes âgées et les enfants en bas âge. De son côté, le commissaire principal Soualhi Chaâbane, chef du service central de la recherche et de l'analyse génétique auprès de la Dgsn a affirmé que les services de la police judiciaire ont pris toutes les précautions nécessaires pour la sécurisation des personnes et leurs biens. «La police judiciaire a renforcé son effectif au niveau des lieux publics. Des patrouilles mobiles et des agents en civil seront dotés de tous les moyens nécessaires pour la lutte contre le crime sous toutes ses formes», indique le conférencier. Les cadres de la Dgsn ont saisi par ailleurs l'occasion pour appeler les usagers de la route à respecter le Code de la route et les citoyens à se comporter correctement. «Le numéro vert de la police 1548 sera joignable à tout moment», ont conclu les cadres de la Dgsn.Le groupement territorial de la Gendarmerie nationale d'Alger a mis en place un dispositif de prévention et de sécurisation à l'occasion de la célébration du Nouvel An 2018 en vue d'assurer aux citoyens la sécurité et la quiétude, a indiqué hier un communiqué du groupement. «Un dispositif de prévention et de sécurisation a été mis en place au niveau de l'ensemble des unités opérationnelles fixes et mobiles pour assurer la sécurité et la quiétude du citoyen, notamment à travers les routes principales et secondaires en intensifiant les opérations de contrôle et de fouille au niveau des barrages et en renforçant la présence des éléments de la Gendarmerie nationale dans les endroits qui connaissent une forte affluence (places publiques, centres de loisirs, centres commerciaux, zones touristiques, établissements hôteliers, gares routières et ferroviaires)», a précisé la même source. Ce dispositif «s'inscrit dans le cadre du renforcement de la sécurité d'autant que ces célébrations coïncident avec les vacances scolaires induisant de grands déplacements de citoyens et de véhicules». «Plusieurs autres mesures ont été prises, notamment l'intensification des patrouilles pédestres et mobiles des unités de la sécurité routière et des sections de sécurité et d'intervention, pour la protection des citoyens et leurs biens».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha