Prévisions pour le 23 Octobre 2018

 Adrar Min 20 °C Max 30 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 21 °C
30
 Batna Min 9 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 16 °C Max 24 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 20 °C
28
 Alger Min 15 °C Max 22 °C
39
 Saïda Min 10 °C Max 22 °C
28
 Annaba Min 16 °C Max 21 °C
39
 Mascara Min 13 °C Max 21 °C
28
 Ouargla Min 17 °C Max 24 °C
30
 Oran Min 17 °C Max 24 °C
28
 Illizi Min 18 °C Max 29 °C
28
 Tindouf Min 18 °C Max 22 °C
26
 Khenchela Min 8 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 12 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 14 °C Max 23 °C
30
Accueil |Nationale |

ECHEC DE LA RENCONTRE DES MÉDECINS RÉSIDENTS AVEC LEUR TUTELLE

L'impasse!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les blouses blanches ne décolèrent pasLes blouses blanches ne décolèrent pas

Les membres du Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra), se disent déterminés à poursuivre leur protesta jusqu'à pleine satisfaction de l'ensemble de leurs demandes.

Grande déception chez les médecins résidents. La rencontre qui s'est tenue hier avec le ministre de la Santé, de la Population et la Réforme hospitalière n'a débouché sur aucune issue. Les revendications du Collectif autonome des médecins résidents algériens restent ainsi en suspens. Après cette entrevue, les représentants du Camra se disent bien peu convaincus par les «assurances» du responsable du secteur, Mokhtar Hazbellaoui, qualifiant cette rencontre de «séance d'écoute». Ils diront encore que «rien de nouveau n'a été apporté lors de la réunion». D'après eux, le ministre s'est dit dans l'incapacité de faire bouger les choses, malgré sa conviction quant à la légitimité de leurs doléances.
Hazbellaoui aurait été évasif et vague sur les points principaux de la plate- forme des revendications. Sur la question du service civil, ce dernier s'est contenté de ressortir le vieux refrain: «Le dossier est toujours au niveau de l'APN».
Idem pour le point ayant trait au service militaire: «Ils nous ont dit que la question était à l'étude au niveau du ministère de la Défense nationale et que les points relatifs à la pédagogie étaient du ressort du ministère de l'Enseignement supérieur». Quant à la doléance portant sur le statut particulier du médecin, elle a tout bonnement été rejetée.
Il faut rappeler qu'après l'organisation de grèves cycliques depuis plus de deux mois sans satisfaire leurs revendications, le collectif du Camra a décidé de durcir son mouvement de protestation en entamant durant la semaine en cours une grève illimitée afin d'interpeller les autorités concernées sur leurs conditions socio- pédagogiques. Cela a finalement débouché sur une rencontre avec le ministre de la Santé. Mais vraisemblablement le Camra et la tutelle ne sont pas parvenus à trouver un accord susceptible de mettre fin à cette grève ouverte. Il est à signaler par ailleurs que cet échec ne fera qu'exacerber la colère des médecins résidents qui ont tout misé sur «les réponses» de Mokhtar Hazbellaoui. Par conséquent, il n'est pas exclu que dans le cas où cette situation dure longtemps, les hôpitaux seront davantage paralysés au niveau national. Cela aura probablement des conséquences fâcheuses pour les patients.
En effet, les membres du Camra se disent déterminés à poursuivre leur protesta jusqu'à pleine satisfaction de l'ensemble de leurs demandes. «Nous continuerons notre mouvement et nous allons nous réunir avec les représentants des médecins résidents à travers le territoire national pour décider de la suite à donner à notre grève». Il a été relevé par ailleurs, que le suivi de ce débrayage est plus que satisfaisant, estimant que son taux a atteint les 80%. Ainsi le Camra a appelé les médecins résidents au boycott des tâches médicales et pédagogiques sauf pour celles relevant des urgences médicales.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha