Prévisions pour le 24 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 47 °C
32
 Laghouat Min 26 °C Max 38 °C
32
 Batna Min 15 °C Max 35 °C
32
 Biskra Min 26 °C Max 40 °C
32
 Tamanrasset Min 23 °C Max 35 °C
32
 Tlemcen Min 20 °C Max 31 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 30 °C
32
 Saïda Min 21 °C Max 35 °C
34
 Annaba Min 20 °C Max 28 °C
32
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
34
 Ouargla Min 28 °C Max 42 °C
34
 Oran Min 23 °C Max 28 °C
30
 Illizi Min 25 °C Max 41 °C
32
 Tindouf Min 30 °C Max 46 °C
32
 Khenchela Min 15 °C Max 34 °C
32
 Mila Min 15 °C Max 35 °C
32
 Ghardaïa Min 28 °C Max 37 °C
32
Accueil |Nationale |

DISPARU DEPUIS LE 13 DÉCEMBRE DERNIER

Le corps du petit Ramzi retrouvé dans un étang

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le corps du petit Ramzi retrouvé dans un étang

Le corps sans vie du petit Ramzi Bouidjri a été repêché dans un étang près du domicile familial, à la ferme Morsli Abdelkader dans la commune de Douaouda Marine (Tipasa Ouest), selon une source de la Gendarmerie nationale, citée par l'APS. Le corps sans vie a été repêché après deux semaines d'intenses recherches et enquêtes pour lesquelles les services de la Gendarmerie nationale ont mobilisé tous les moyens humains et techniques pour le trouver sain et sauf. Selon la source citée «c'est le médecin légiste qui dira si l'enfant a été ou non victime de violence ou s'il s'agit d'un accident isolé, c'est lui qui déterminera les circonstances de son décès». La disparition mystérieuse de Ramzi, le 13 décembre dernier après sa sortie d'école, avait suscité une large mobilisation des forces de sécurité et un élan de sympathie et de solidarité de l'opinion publique nationale et locale. Dès le déclenchement du dispositif national d'alerte, les forces de la Gendarmerie nationale avaient mené d'intenses recherches et investigations avec le concours des équipes de plongeurs et des brigades canines. A rappeler qu'au titre de cette enquête, cinq individus suspectés d'être impliqués dans cette affaire ont été arrêtés, dès la première semaine de la disparition de l'enfant, par les services de la police judiciaire. Quatre personnes ont été arrêtées en premier avec la saisie d'un véhicule touristique. Le propriétaire de ce véhicule, sera arrêté 24 heures après. Aucune autre information n'a été donnée sur ces arrestations et l'implication effective des mis en cause afin de préserver le secret de l'enquête.
A rappeler enfin que la wilaya de Tipasa a connu en juin dernier une autre affaire de disparition mystérieuse, dont a été victime le petit Houssem, retrouvé mort dans une mare d'eau, non loin du domicile familial.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha