Accueil |Nationale |

TIZI OUZOU

Le Nouvel An...en attendant Yennayer

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Cette année, la journée de Yennayer va revêtir un caractère spécial et inédit suite à l'annonce de son officialisation en tant que journée fériéeCette année, la journée de Yennayer va revêtir un caractère spécial et inédit suite à l'annonce de son officialisation en tant que journée fériée

Dans la wilaya de Tizi Ouzou, la célébration du Nouvel An sera marquée de fort belle manière, cette année aussi, au vu de l'ambiance toute particulière enregistrée depuis trois semaines au centre-ville.

Mais pas autant que Yennayer, le premier jour de l'An berbère qui coïncide avec le 12 janvier. Les Kabyles vont donc faire une «petite» fête aujourd'hui pour dire adieu à l'année 2017 en attendant la grande fête, qui elle, sera marquée le 12 janvier. Surtout que cette année, la journée de Yennayer va revêtir un caractère spécial et inédit suite à l'annonce de son officialisation en tant que journée fériée lors du dernier Conseil des ministres, par le président de la République Abdelaziz Bouteflika.
Aujourd'hui donc, ce sera la ruée vers les pâtisseries où les citoyens seront en quête des fameuses et désormais incontournables «bûches» du réveillon. Malgré un pouvoir d'achat qui s'amenuise de plus en plus, depuis 2015, les citoyens gardent tout de même un minimum de traditions, authentiques ou adoptées, dont on ne veut surtout pas priver les enfants. D'ailleurs, la célébration du jour de l'An en Kabylie et plus particulièrement dans la wilaya de Tizi Ouzou est marquée en première position par cette ruée sur les bûches qui font la caractéristique principale de cet «Aïd» tout particulier. Il va sans dire que les prix de ces bûches va connaître une hausse inévitable cette année.
On l'a confirmé lors de notre tournée, hier, dans quelques pâtisseries de la ville de Tizi Ouzou et de la Nouvelle-Ville. Le prix moyen des bûches en question est de 1500 DA. Mais aux yeux d'une bonne partie des parents, rien n'est cher quand il s'agit de faire le bonheur des siens surtout quand il est question d'une fête qui verra l'avènement de la nouvelle année. «Chaque année, c'est sacré pour nous à la maison. Nous achetons la bûche et nous préparons un dîner spécial avec couscous et poulet, un peu comme Yennayer. Mais ce qui est plus important plus que tous ces aspects, c'est le fait que j'invite tous mes frères et soeurs avec leurs familles pour partager le dîner et la soirée du 31 décembre», nous confie A. Mohamed, gérant d'une agence immobilière au chef-lieu de wilaya qui ne rate jamais cette fête. Ils sont d'ailleurs des milliers comme notre interlocuteur pour lesquels la fête du jour de l'An n'est pas à zapper en dépit du fait que 12 jours après, une autre fête plus «importante» pour les Berbères va encore arriver.
Le jour de l'An, ce sont aussi les soirées oragnisées entre copains. Les célibataires de Tizi Ouzou ont leur manière de ne pas rater cette date. Certains jeunes de Tizi Ouzou s'entendent à l'avance pour aller passer la dernière soirée de l'année ailleurs, dans d'autres wilayas du pays ou carrément à l'étranger. Et dans ce cas, la Tunisie est la destination la plus convoitée. «Moi, j'ai payé avec mon ami 18.000 DA et nous pourrons passer la soirée dans un complexe touristique de Sidi Fredj où tout est assuré ainsi qu'une très agréable soirée avec des artistes qui savent créer une ambiance explosive», nous confie pour sa part Tarik M., avocat exerçant dans la région.
Et pour assurer la sécurité des personnes et des biens, la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou mobilisera ses troupes à l'occasion de la célébration du jour de l'An 2018. Dans un communiqué rendu public par la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou, hier, cette dernière souligne qu'à l'occasion de la célébration de la fête du Nouvel An 2018, qui connaîtra sans nul doute une animation particulière, la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou, a élaboré pour la circonstance, un plan d'action qui vient en appui au dispositif déjà mis en place, et qui sera mis en pratique pour assurer la sécurité des citoyens et des biens et, partant, garantir la célébration de cet évènement dans la liesse». La même source a indiqué qu'à cet effet, une attention particulière sera portée à la couverture sécuritaire des espaces de grande affluence, les rues passantes, les stations de taxis et les gares routières. De plus, ajoute le communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya, des patrouilles motorisées et pédestres, mobilisées, seront déployées sur le terrain à travers les différentes artères de la ville.
En outre, un dispositif consacré à la circulation routière, sera chargé de réguler la circulation et sensibiliser les automobilistes afin de prévenir les accidents de la circulation, enchaîne notre source qui rappelle les numéros verts: 1548, 17 (police-secours et le 104) où les services de la police restent opérationnels et à l'écoute des sollicitations des citoyens, à tout moment.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha