Accueil |Nationale |

LE RÉSEAU PLANIFIAIT DES ATTENTATS À PARTIR DE TLEMCEN

11 individus arrêtés par les services de sécurité

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Ces individus projetaient de commettre des attentats dans plusieurs régions du pays à la veille du réveillonCes individus projetaient de commettre des attentats dans plusieurs régions du pays à la veille du réveillon

Ce réseau aurait un lien avec les trois terroristes arrêtés à Sidi Bel Abbès la semaine dernière.

Il est composé de 11 éléments qui s'adonnaient à des activités libérales et au commerce. Agés de 29 à 48 ans les mis en cause sont originaires, de Ben Smaïl commune de Bab El Assa située juste à la frontière avec le Maroc. Selon des sources sécuritaires, ces individus projetaient de commettre des attentats dans plusieurs régions du pays à la veille du réveillon.
Le démantèlement du réseau intervient comme une suite à l'arrestation de cinq terroristes la semaine dernière, présumés des éléments de Daesh, ou ce qu'on appelle l'Etat islamique. Ils projetaient une série d'attentats, notamment à la veille du réveillon. L'opération s'est soldée par la saisie de la littérature subversive incitant au terrorisme, des passeports avec des visas pour la Turquie et les Émirats arabes unis, des billets pour ces destinations des cellulaires, d'importantes sommes d'argent en dinars algériens mais aussi turcs, des CD de propagande en faveur d'El Baghdadi chef de Daesh. Ce réseau aurait un lien avec les trois terroristes arrêtés à Sidi Bel Abbès la semaine dernière également. Le réseau servait de couverture aux terroristes pour mettre sur les rails un plan d'attaque en leur assurant d'agir. Mais aussi de profiler quelques nouvelles recrues en échange d'argent. Néanmoins les forces de sécurité ont encore, une fois de plus, fait preuve d'une grande vigilance confirmant la détermination à éradiquer ce fléau. Preuve en est, dans son bilan annuel, l'Armée nationale populaire a rendu publics les chiffres exacts de ses activités, notamment en ce qui concerne la lutte antiterroriste. Résolue à en finir avec les résidus terroristes, l'ANP confirme la mise hors d'état de nuire de 90 terroristes et l'arrestation de 45 autres dont cinq femmes dans les différentes opérations militaires menées avec précision, une stratégie ciblée et des interventions chirurgicales. Mais grâce aussi à la bonne volonté de l'ANP et dans l'objectif de la continuité du processus relatif à la Charte pour la paix et la Réconciliation nationale, celle-ci a réussi avec l'implication des familles et proches à convaincre 30 terroristes à déposer les armes et rejoindre la société. C'est particulièrement au niveau de Skikda et Jijel qu'on a compté le plus de redditions ayant permis de récupérer des enfants pour les intégrer dans une vie normale. Ce côté humain dont ont fait preuve les militaires est impressionnant, dans la mesure où il inspire à la vie, à la quiétude et à la sécurité.
Les opérations de l'Armée nationale populaire ont également permis le démantèlement de plusieurs réseaux de soutien dont le bilan fait état de l'arrestation de 212 éléments. Dans les opérations de ratissage, l'ANP a découvert au moins 408 abris pour terroristes contenant des vivres, mais aussi des armes. Il s'agit comme rapporté dans les communiqués de l'ANP d'armes lourdes, des SPG9, RPG7, RPG2, des AK47, des mitrailleuses de différents calibres, des fusils-mitrailleurs, fusils de chasse, des lance-missiles, des pistolets-mitrailleurs, des dictanov, des PKT, des FMPK, des Mrpk, des Mat 49, des seminov, des MAS39, des carabines US et des armes artisanales pour ne citer que ces exemples. Dans le même contexte, l'ANP a saisi 257 chargeurs, 179369 balles de différents calibres... Ce n'est pas tout, l'ANP a découvert lors de ses opérations incessantes neuf ateliers de fabrication d'explosifs, 42, 2 quintaux de produits chimiques 2,35 quintaux de matériel d'explosifs. L'Armée nationale populaire a dû également procéder à la destruction de 536 bombes, 160 mines antipersonnel, deux ceintures explosives et 12 téléphones mobiles prêts à l'explosion. Cette année a été certainement marquée par les sorties nombreuses du vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'ANP, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah qui ne manquera pas de répondre à certains pour rappeler que l'ANP assurera ses fonctions constitutionnelles.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha