LE JEU DE LA BALEINE BLEUE A-T-IL FAIT UNE AUTRE VICTIME?

Un lycéen se suicide à Annaba

Un décès, dont les circonstances demeurent encore ambiguës
Un décès, dont les circonstances demeurent encore ambiguës

Annaba vient une fois de plus d'être secouée par un deuxième cas de suicide aux dessous ambigus.

La cité Sidi Achour (Aadl) à Annaba a été bouleversée hier, par la nouvelle du suicide d'un lycéen, découvert pendu dans une pièce de l'appartement familial. Il s'agit de Islam A., 15 ans, qui a mis fin à sa vie, usant de la ceinture de son pantalon, apprend-on de la Protection civile de Annaba. Le corps du jeune a été découvert par sa mère, qui, n'ayant pas résisté à cette découverte macabre, a perdu connaissance, a précisé notre source.
Les parents ont tenté de secourir le jeune garçon, mais en vain, il était déjà décédé, c'est ce qui explique les raisons du déplacement du corps de la victime, du lieu du suicide vers le salon, nous explique-t-on. Après l'accomplissement des procédures d'usage, constat judiciaire de la scène du drame, par les services de sécurité, accompagnant les services de la Protection civile, le corps de la victime a, aussitôt été acheminé vers la morgue du CHU de Annaba, où il a subi une autopsie, pour déterminer les circonstances réelles du décès. Un décès, dont les circonstances demeurent encore ambiguës. Pour l'heure, aucun indice ne permet de lier cet acte au fameux jeu de la Baleine bleue. Selon l'entourage de la victime, la cause ne saurait être en rapport avec les résultats scolaires.
Une information judiciaire a été engagée par les services de sécurité, en charge de l'affaire, pour déterminer les vraies raisons de cet acte, dont jusqu'à la mise sous presse rien n'a encore filtré.
Rappelons que la semaine écoulée, un collégien répondant au prénom de Chakib, avait mis fin à sa vie, par pendaison. Cette première victime a été, rappelons-le, découverte, par son père, dans la cave de la maison familiale. C'est dire qu'avec le suicide de ce jeune de 15 ans, Annaba vient d'enregistrer son deuxième cas de suicide au sein de la frange des scolarisés. Depuis l'apparition de cette application mortelle, du jeu de la Baleine bleue, plusieurs cas de suicide ont été enregistrés dans plusieurs wilayas du pays, Sétif, Bouira, Biskra et Annaba entre autres.
Situation aussi bouleversante qu'inquiétante pour les parents d'élèves que pour les autorités publiques. Ces derniers, conscients de la portée dramatique du jeu, ont décidé de déployer tous les moyens pour tenter de dissuader les adolescents quant à l'aventure dans ce monde virtuel macabre. De ce fait, le secteur de l'Education nationale et les services de sécurité, ont engagé des opérations de sensibilisation au profit de cette frange juvénile, pour expliquer les dangers de ce jeu. A Annaba comme dans toutes les wilayas du pays, de vastes opérations de sensibilisations ont été engagées par les éléments de la sûreté de wilaya et de la Gendarmerie nationale, expliquant aux collégiens et lycéens les conséquences de l'usage inadapté de l'Internet.
Le même travail a été engagé par le personnel de l'Education nationale, où, enseignants et professeurs de tous paliers confondus, mènent de longues séances de sensibilisation au profit des élèves afin de les mettre en garde contre ce jeu mortel. Un travail qui ne peut se faire, pour donner les résultats probants, que par la contribution de tout un chacun. De ce fait, et au vu des dangers auxquels sont confrontés les locataires des bancs des établissements scolaires à travers le territoire national, la situation interpelle à plus d'un égard les acteurs en charge de leur protection, à plus de contribution et de mesures, pour tenter de contrecarrer ce phénomène, en l'absence de blocage de ce jeu meurtrier.