Prévisions pour le 21 Octobre 2018

 Adrar Min 18 °C Max 28 °C
26
 Laghouat Min 10 °C Max 20 °C
34
 Batna Min 10 °C Max 22 °C
32
 Biskra Min 16 °C Max 27 °C
30
 Tamanrasset Min 20 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 14 °C Max 23 °C
32
 Alger Min 16 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 12 °C Max 25 °C
32
 Annaba Min 16 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 13 °C Max 25 °C
32
 Ouargla Min 17 °C Max 28 °C
28
 Oran Min 17 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 20 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 17 °C Max 30 °C
28
 Khenchela Min 10 °C Max 20 °C
32
 Mila Min 12 °C Max 23 °C
34
 Ghardaïa Min 15 °C Max 26 °C
30
Accueil |Nationale |

RÉVÉLATION D'UNE AGENCE ALLEMANDE

Une base américaine au sud-ouest de la Libye?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Plusieurs sites évaluent le nombre de G'IS à 800 élémentsPlusieurs sites évaluent le nombre de G'IS à 800 éléments

Une menace qui ne laissera pas les forces de sécurité en Algérie indifférentes.

Selon une agence de presse allemande, citant un ancien responsable du gouvernement libyen «les Etats-Unis d'Amérique comptent bien installer une base au sud-ouest de la Libye». Cette annonce a été faite lors d'un entretien accordé par ce même responsable Ahmed Kadhaf Eddam, à cette agence de presse rapporte le site Tunisie Numérique. Le but, selon lui, est de contrôler les pays subsahariens. Ce n'est pas le seul objectif des USA, puisque la même source souligne qu'une autre base devrait être installée au niveau du littoral libyen sous prétexte «de combattre les vagues de l'immigration clandestine vers les côtes européennes». Dans cette logique et selon toujours ce responsable, les USA vont agir sous la couverture des nouveaux foyers de violence et des actions terroristes devant naître au niveau de cette zone. C'est d'autant plus une raison toute programmée pour justifier cette présence américaine alléguant de terminer la guerre contre le terrorisme. Sinon, comment expliquer l'arrivée en masse des terroristes de l'Etat islamique, chaque jour vers la zone frontalière entre la Libye et la Tunisie? Dans ce contexte le même responsable souligne dans ses interventions «les forces occidentales, après avoir entraîné les terroristes de tous bords, en Libye, pour les envoyer en Syrie et en Irak, sont, actuellement, après la déroute de Daesh, en train de les ramener par centaines chaque jour, en Libye, pour les baser au niveau de la zone frontalière avec la Tunisie». Une menace qui ne laissera pas les forces de sécurité en Algérie indifférentes et dans ce cas, confient des sources très bien informées, l'Algérie va prendre des mesures indispensables à la hauteur de cette nouvelle donne, surtout que les autorités militaires du pays n'écartent pas cette éventualité, pour eux chaque détail compte et chaque nouvelle donne est prise en considération, le but étant d'adapter le dispositif sécuritaire aux nouveaux renseignements. La réaction de l'Algérie qui n'acceptera aucun chantage quand il s'agit de la sécurité de ses frontières et sa souveraineté sera conséquente. Il est clair que les Occidentaux cherchent à créer d'autres zones de tension pour des intérêts purement économiques et le seul moyen dont ils se servent a toujours été la violence. Cela dit, il est également arbitraire de constater que les USA sont présents en force au Niger. Plusieurs sites évaluent le nombre de G'IS à 800 éléments. On parle d'une guerre juste aux frontières de l'Algérie. La présence de ces soldats américains en nombre dans cette zone est expliquée par un membre du Congrès américain comme étant une préparation à de grandes opérations antiterroristes auxquelles l'Algérie est invitée à participer, néanmoins cette invitation a été déclinée puisque l'Algérie au nom du principe de non-ingérence dans les affaires internes des pays ne compte certainement pas s'aventurer en envoyant ses soldats dans des conflits montés.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha