Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

NOUVELLE GARE MARITIME DE ANNABA

Opérationnelle le 1er trimestre 2019

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le léger retard n'impactera pas la livraison du projet prévue dans la première tranche de l'année prochaine.

C'est ce qui a été retenu auprès du chef de l'exécutif, Mohamed Salamani, en prenant connaissance du taux d'avancement des travaux du projet de la nouvelle gare maritime de Annaba. Des travaux qui, rappelons-le, consistent en l'extension et la modernisation de la structure portuaire de la wilaya de Annaba. Financé dans le cadre d'un investissement d'entreprises publiques, l'Entreprise portuaire de Annaba en l'occurrence, le projet qualifié par le wali de Annaba de projet structurant grandiose, devra permettre la valorisation de l'activité de transport maritime pour l'imprégner des critères infranationaux. Une optique visant à offrir les conditions d'accueil adéquates aux usagers de plusieurs wilayas de l'Est et du Centre, transitant depuis cette structure.
En effet, il est prévu la réalisation d'un terminal capable de recevoir 100 navires de voyageurs/ an pour accueillir 125 000 voyageurs annuellement contre seulement 16 000 voyageurs/an de l'actuel port. Selon l'exposé présenté, il est fait également état de la réalisation d'une passerelle connectée directement sur le navire d'embarquement, ainsi que la réalisation de nouveaux ouvrages d'accostage, qui répondront aux besoins du trafic maritime. Signalons qu'après avoir été fermée plus de 30 ans, la nouvelle gare maritime sera ouverte, non seulement sur la ville, mais aussi accessible au public qui l'attend avec une grande impatience.
Dotée de toutes les commodités, des espaces de services bancaires, d'assurances et de santé, de loisirs ainsi que de commerces et de vente de produits artisanaux y seront ouverts aux voyageurs traversant la Méditerranée dans les deux sens. En effet, la nouvelle gare maritime sera un espace traduisant la volonté de l'Etat à booster le secteur du tourisme, à travers la création d'activités économiques. En effet, conçu en forme de bateau, le projet disposera de trois étages reliés par des escaliers mécanisés, un ascenseur et deux couloirs pour véhicules qui auront un accès direct à partir de la ville et menant jusqu'aux navires en plus de deux couloirs réservés aux procédures de passage des voyageurs et d'embarquement des bagages.
Le troisième étage de l'édifice offrira aux visiteurs des services touristiques de qualité avec des espaces de shopping et de détente avec des terrasses, restaurants et cafés avec vue panoramique. Au regard de son design moderniste inspiré des villes méditerranéennes, l'entrée en service du projet élargira l'horizon touristique et économique, générateur de rentes financières pour la commune de Annaba, mais surtout la résorption un tant soit peu du taux de chômage, avec la création de plus de 200 postes d'emploi, entre-temps, plein et partiel.
Lancée durant le second semestre 2016, sur une surface de 8 000 m2 d'espaces inexploités du port dont l'ancienne gare occupe 1 100 m2, l'enveloppe financière du projet est de l'ordre de 2,5 milliards DA pour seulement sa première tranche. Censée être réalisée en 24 mois, la future gare, malgré le retard de 5mois, qualifié de léger et rattrapable, Mohamed Salamani, wali de Annaba, a tout de même été satisfait du taux d'avancement des travaux.
Néanmoins, annonçant sa livraison avant le 1er trimestre 2019. Cela semble être un message de forcing aux réalisateurs du projet, pour doubler la cadence des travaux et rattraper du coup le retard de ce projet structurant porteur de grandes promesses. Ainsi, cette perspective d'intégration du port à la cité en le transformant en une destination touristique de haut standing c'est ressusciter le «Jadis» de Annaba la Coquette et les beaux moments du temps où le port était ouvert sur la ville.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha