Accueil |Nationale |

ALORS QUE 9 PERSONNES ONT DÉCÉDÉ DE LA GRIPPE SAISONNIÈRE

Un cas de H1N1 confirmé

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Attention, la grippe porcine fait son retour. Un premier cas de décès de grippe saisonnière (H1N1) a été enregistré au niveau de la wilaya de Médéa, a t-on appris hier, selon l'APS, auprès du directeur de la santé. Il assure que le constat de décès par cette pathologie a été confirmé par l'Institut Pasteur. Selon Mohamed Cheggouri, ce décès par la grippe saisonnière (H1N1) (type A) est le premier signalé dans la wilaya de Médéa, depuis le début de l'épidémie de grippe, précisant que les conclusions finales du laboratoire de référence relevant de l'Institut national Pasteur confirment le décès par le virus H1N1 d'un patient, qui souffrait d'une pneumopathie. Les raisons exactes du décès de ce patient, âgé de 48 ans, survenu il y a quelques jours, n'ont pu être établies qu'après analyses du laboratoire de référence de l'Institut Pasteur, qui a confirmé ainsi ce premier cas de décès par la grippe saisonnière, a-t-il ajouté. La direction locale de la santé est dans l'attente de la confirmation d'un autre cas de décès, une femme en l'occurrence, morte, lundi, suite à des complications d'une pneumopathie, a indiqué Cheggouri, affirmant que les prélèvements effectués sur la patiente ont été transmis pour confirmation à l'Institut Pasteur. Le ministère de la Santé qui refuse jusque-là de parler de H1n1 souligne que neuf personnes sont mortes de la grippe saisonnière. «Il a été déploré le décès de neuf personnes des suites des complications de la grippe saisonnière», fait savoir le ministère dans un communiqué. «Les neuf personnes décédées étaient soit des femmes enceintes soit majoritairement des personnes souffrant d'une maladie chronique et aucune n'avait été vaccinée contre la grippe saisonnière», précise le communiqué en soulignant que 23 cas compliqués avaient été enregistrés. Le ministère de la Santé rappelle que le moyen le plus efficace de se protéger de la grippe saisonnière et de ses complications est la vaccination. Elle est gratuite dans les structures sanitaires publiques et remboursable par la sécurité sociale pour les malades chroniques et les personnes âgées lorsque le vaccin est acquis en officine pharmaceutique. Il soutient qu'une attention particulière est portée sur les groupes de population, à risque élevé de complications de la grippe et qui sont: les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes adultes et les enfants présentant une pathologie chronique, les femmes enceintes, les personnels de la santé et les pèlerins. Pour réduire ou freiner la propagation de la grippe, le ministère recommande certaines précautions, entre autres: se laver souvent les mains au savon liquide. Le lavage des mains est un excellent moyen d'éviter de vous contaminer et de contaminer les autres. Utiliser un papier-mouchoir ou encore tousser ou éternuer contre le creux du coude, et non dans votre main. Utiliser des papiers-mouchoirs jetables et les jeter dans une poubelle immédiatement après s'en être servi. Se laver les mains après avoir toussé, éternué ou s'être mouché.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha