Accueil |Nationale |

LOI SUR LA CONFORMITÉ DES CONSTRUCTIONS

ça traîne à Bouira

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La récente visite du ministre de l'Habitat Abdelwahid Temmar à Bouira a sensiblement fait bouger les choses. Dans le cadre de l'application des dispositions de la loi 15-08 relative à la conformité des constructions, selon les chiffres de la direction de l'urbanisme, de l'architecture et de la construction de Bouira, quelque 10 699 demandes de régularisation, ont été faites. 6 940 ont été traitées et 3 759 sont en instance.
Pour la directrice de l'urbanisme, de l'architecture et de la construction, la difficulté réside dans le fait que la loi 08-15 concerne quatre cas de figure.
Le premier ayant trait aux constructions disposant d'un permis de construire et non achevées à la date du 20 juillet 2008, le second désigne les constructions disposant d'un permis de construire, mais non-conformes au permis de construire, le troisième concerne les constructions achevées, réalisées sans permis de construire, quant au quatrième cas, il concerne les constructions non-achevées, réalisées sans permis de construire.
Chaque segment nécessite une étude à part commente la directrice. Depuis juillet 2008, date de la promulgation de la loi, les services techniques communaux ou de daïras ne se sont pas empressés d'appliquer les dispositions laissant les citoyens faire ce qu'ils voulaient, surtout qu'en haut lieu on ne cesse de renvoyer le délai d'expiration d'année en année. L'actuel Exécutif l'a prolongé jusqu'au 2 août 2019.
Cette manière de faire ternir l'image des villes. Pour Bouira, l'entrée sud est détériorée par l'image de ce quartier accroché au flanc de la colline d'Oued Houss. C'est le cas aussi pour le nouveau lotissement de Ouled Bouchia, l'entrée est de Lakhdaria...
Réagissant à cet état de fait, le wali de Bouira, Mustapha Limani, ne cesse d'interpeller les présidents des APC.
«Il faudrait assainir la situation actuelle. Il faudrait que les méthodes de travail au sein des commissions de daïras soient unifiées pour mettre en place plus de coordination entre les différents services» confiera le wali en marge de la visite du ministre.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha