Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

BOUIRA

La fête continue

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

A Taghzout, l'association locale a, elle, axé son effort sur Thimachrat où plusieurs ovins ont été sacrifiés et distribués.

La célébration du jour de l'An berbère s'intensifie, se généralise et se diversifie à travers toute la wilaya. Jeudi et vendredi, plusieurs activités étaient prévues aux quatre coins de la wilaya de Bouira. Le ministre des Affaires religieuses s'est déplacé dans cette optique et a saisi l'occasion pour inviter les personnels de son secteur à donner des prêches pour mettre en valeur la portée symbolique et historique de cette journée du 12 janvier. Il a aussi instruit ses administrés pour intégrer la langue amazighe dans la formation des imams et a laissé la latitude à ceux en exercice dans les régions berbérophones à utiliser la langue maternelle dans les discours du vendredi.
Le ministre a aussi annoncé la traduction prochaine du Coran en tamazight surtout que l'islam ne contredit pas la diversité et la complémentarité dans cette volonté d'éduquer la nation.
S'agissant de la célébration locale et dans les nombreux programmes retenus, Haizer a axé l'activité sur la poésie et une pléiade de poètes se sont donnés à coeur joie toute la matinée du vendredi au niveau du centre culturel de la localité.
A Tassala, plusieurs activités ont été retenues pour la circonstance et la fête s'est terminée par un gigantesque couscous.
A Ath Laksar, une animation a été prévue au niveau des structures de jeunesse ave des expositions, des conférences et bien sûr le grand déjeuner traditionnel.
A Taghzout, l'association locale a, elle, axé son effort sur Thimachrat où plusieurs ovins ont été sacrifiés et distribués. Là aussi, et c'est une coutume, les invités ont eu droit au couscous. Même scène de joie et de bonne humeur à Chorfa, Aghbalou, M'Chedallah, Bechloul... où tout le monde s'est mobilisé pour célébrer comme il se doit l'évènement.
«La reconnaissance de cette date met fin à des années de lutte. Fini le temps des autorisations, des célébrations clandestines.
Aujourd'hui tout le monde est revenu sur le droit chemin et l'Algérie peut être fière de renouer avec ses origines» commente un membre actif du mouvement associatif de Raffour.
Les festivités continuent et aujourd'hui samedi c'est la ministre de l'Environnement qui clôturera la grande exposition sur les arts et la culture amazighs qui se tient depuis une semaine au niveau de l'Odej du chef-lieu de la wilaya.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha