Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

DJAMEL KAOUANE À LA PRESSE NATIONALE

"Il faut renforcer le référentiel identitaire"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le ministre a invité la presse nationale sans aucune distinction à oeuvrer à la consolidation de la cohésion et l'inclusion sociales.

C'est depuis la wilaya de Ghardaïa que le ministre de la Communication, Djamel Kaouane a invité l'ensemble des médias existants à contribuer au renforcement du «référentiel identitaire algérien». Il a ainsi appelé en marge du coup d'envoi d'une semaine culturelle du patrimoine amazigh célébrant Yennayer 2968, la presse nationale sans aucune distinction «à oeuvrer à la consolidation de la cohésion et l'inclusion sociales». Dans ce sillage, Djamel Kaouane a insisté sur le fait que cette fête nationale est un «patrimoine commun à tous les Algériens sans exception, qu'il faut valoriser et préserver». Aussi, il a mis en exergue la décision du gouvernement d'officialiser cet événement national, «dans le but de réconcilier les Algériens avec leur identité dont la dimension amazighe constitue une part essentielle, ajoutant une autre pierre dans l'édification nationale de la réconciliation», a-t-il indiqué.
D'après lui, «les médias nationaux doivent jouer un rôle prépondérant pour contribuer au renforcement de la dimension identitaire, conformément aux dispositions de la Constitution». Car poursuit-il; «notre pays vit, en effet, au rythme d'une dynamique sociétale qui plonge ses racines référentielles dans les profondeurs de notre patrimoine national ancestral qu'il faut capitaliser et préserver».
Par ailleurs, lors de sa tournée dans cette wilaya, le ministre a commencé par la visite du siège de la radio régionale de Ghardaïa, où il s'est interrogé sur le rôle de ce média dans «le renforcement de l'identité nationale et la cohésion sociale de la région, ainsi que son apport dans l'accès de tous les habitants de la wilaya à l'information et aux débats de proximité». Il a poursuivi son déplacement en se rendant à la place emblématique du souk de Ghardaïa, à l'ouverture officielle des festivités de la semaine culturelle amazighe de la wilaya, qui s'étalent du 11 au 16 janvier en cours. Pour bien marquer l'événement, de nombreuses activités organisées à cet effet par les différents acteurs de la société civile en collaboration avec la direction de la culture de la wilaya. A titre d'exemple, des événements ont été prévus au marché de Ghardaïa ainsi qu'au siège de la wilaya.
Des séances de lecture de poésie amazighe mettant en relief cette tradition millénaire, ainsi que ses rites ont été également mis en exergue devant une foule nombreuse, en plus d'une exposition de tableaux de peinture réalisés par des jeunes artistes autour de la thématique de l'amazighité.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha