Prévisions pour le 16 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 19 °C
32
 Laghouat Min 1 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 0 °C Max 16 °C
32
 Biskra Min 5 °C Max 17 °C
32
 Tamanrasset Min 5 °C Max 20 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 6 °C Max 20 °C
32
 Saïda Min 2 °C Max 19 °C
32
 Annaba Min 10 °C Max 19 °C
34
 Mascara Min 4 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 3 °C Max 17 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 3 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 6 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min 1 °C Max 15 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 18 °C
32
 Ghardaïa Min 2 °C Max 17 °C
32
Accueil |Nationale |

LA MINISTRE DE L'ENVIRONNEMENT À BOUIRA

Zerouati fait la leçon aux responsables

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'échantillon représentant la récupération des bouteilles n'a pas été apprécié par la ministre dans la mesure où ce pack n'est pas conforme aux normes.

La ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables était à Bouira, hier. La première unité visitée a été le Centre d'enfouissement technique de Ahnif dans la daïra de M'Chedallah. Le centre doté d'une unité de tri est hélas, déconnecté, en raison de l'amenée électrique qui fait l'objet d'une opposition des propriétaires des terrains. Sur place et à l'adresse du responsable, la ministre a insisté sur l'obligation d'aller vers des partenariats avec des petites entreprises pour faire le tri à la source. L'échantillon représentant la récupération des bouteilles n'a pas été apprécié par la ministre dans la mesure où ce pack n'est pas conforme aux normes. «Les déchets plastiques doivent d'abord subir un entretien pour que la matière extraite ne soit pas toxique. La bouteille doit être séparée de son bouchon qui sert à autre chose. Même si votre unité fait un bénéficie meilleur que celui réalisé ailleurs, vous devez innover et rentabiliser au maximum pareille structure», recommandera la ministre. Concernant les déchets ferreux, il est temps de mettre un terme au marché informel. «Encouragez les jeunes de Bouira à s'investir dans ce créneau et dans d'autres. Vous êtes là devant un segment très appréciable dans la quête de la richesse», dira encore la ministre. A El Hachimia, la satisfaction est venue d'un privé qui s'est lancé dans le recyclable des pneus. A l'adresse des présidents des APC, la ministre a insisté sur la nécessité de récupérer la taxe sur les ordures ménagères qui est de l'ordre de 1000 DA annuelle par foyer. «Vous pouvez avec cette taxe entretenir les bacs, améliorer les réseaux de prélèvement...», conseillera la ministre. Au stand de l'association «Agir», une association environnementale, la responsable du secteur a invité les membres de cette organisation à être au diapason de l'environnement immédiat. «Vous pouvez être un relais entre la science et la réalité du terrain. Il faut aussi rester dans les limites de vos attributions telles que déterminées par le statut de l'association.» Ironiquement, elle reprochera à l'association d'avoir pris de l'avance. Lors du point de presse, la ministre a déclaré qu'à l'orée de l'an 2030, l'Algérie doit reconvertir au moins 27% de sa consommation énergétique en énergie renouvelable. Dans cette optique, Alger abritera au mois de mars prochain, un grand salon international autour du thème, lequel salon verra la participation de plusieurs pays européens comme l'Allemagne, la France. «Au jour d'aujourd'hui nous avons dépassé l'idée de, «où déposer les déchets?» pour ne penser qu'au moyen de recycler et de récupérer», affirmera Fatma Zohra Zerouati. Profitant de cette visite à El Hachimia, 30 logements sociaux ont été distribués dans un climat de fête.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha