Accueil |Nationale |

BILAN DE LA POLICE POUR 2017

85 kg de drogue saisis à Tizi Ouzou

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ces actions comprennent aussi le contrôle de 23 890 véhicules et de 40 153 individus dont 39 939 sont de sexe masculin et 214 de sexe féminin.

Les éléments des différentes sûretés de daïras et urbaines de la wilaya de Tizi Ouzou ont saisi pas moins de 85 kilogrammes de drogue durant toute l'année 2017. C'est ce qui ressort, entre autres, du bilan annuel qui vient d'être rendu public par la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou. La même source a précisé que dans ce volet des affaires de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants, le chiffre suscité se répartit en cannabis et en hachisch avec une quantité de 24, 77 kg pour le hachisch. Le même bilan fait ressortir que la police a saisi aussi durant les 12 mois de l'année 2017 pas moins de 5 539 comprimés de psychotropes.
Les services de wilaya de la police judiciaire a traité, en outre, 3 671 affaires mettant en cause 3 723 individus dont 354 femmes et 171 mineurs tout au long de la période considérée. «Leur présentation au parquet s'est soldée par la mise en détention préventive de 426 individus», précise notre source qui signale qu'il s'agit là de chiffres globaux. Concernant les détails, il a été enregistré, pour attroupement, 14 affaires impliquant 118 individus ayant tous bénéficié de la liberté provisoire. Par ailleurs et au chapitre des crimes et délits contre la paix publique, au total: 18 affaires ont été traitées, impliquant 21 individus dont sept ont été mis en détention préventive. «Pour crimes et délits commis par des particuliers contre l'ordre public, 125 affaires ont été élucidées avec la mise en cause de 225 individus dont 15 ont été mis en détention préventive», révèle en outre la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou. Cette dernière a indiqué qu'au sujet des crimes et délits contre la sécurité publique, 28 affaires ont été traitées, mettant en cause 105 individus dont 51 ont été mis en détention préventive. Quant aux questions de faux et usage de faux, 102 affaires ont été traitées, impliquant 121 individus dont 15 ont été mis en détention préventive. La cellule de communication de la sûreté de wilaya ajoute dans son bilan: «Pour crimes et délits contre les personnes, 1 391 affaires ont été traitées, impliquant 1 759 individus dont 54 placés en détention préventive.» S'agissant des crimes et délits contre la famille et les bonnes moeurs, 51 affaires ont été classées et où sont mouillés 113 individus dont 56 ont été mis en détention préventive. La même source a indiqué que pour crimes et délits contre les biens, 1 794 affaires ont été tirées au clair avec l'implication de 991 personnes dont 74 ont été mises en détention préventive. Quant au volet de l'atteinte à l'économie nationale, 21 dossiers ont été classés et 23 personnes écrouées. Par rapport aux infractions en matière de stupéfiants, 127 affaires ont été traitées, impliquant 247 individus dont 154 ont été mis en détention préventive. On a également appris de la même source que dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, durant la période considérée, c'est- à-dire du 1er janvier au 31 décembre 2017, 4 118 opérations coup de poing ont été menées, ciblant 4 310 endroits.
Ces actions comprennent aussi le contrôle de 23 890 véhicules et de 40 153 individus dont 39 939 sont de sexe masculin et 214 de sexe féminin, parmi lesquels figurent: 39 étrangers et 60 mineurs. Au total, 633 individus ont été déférés au parquet pour différents délits. Il s'agit entre autres de port d'armes blanches prohibées, détention de stupéfiants et de psychotropes, alors que d'autres faisant l'objet de recherches et dont la grande majorité pour insoumission au Service national. Il y a eu également 32 interpellations pour séjour illégal et 154 pour
autres délits. On apprend que dans ce chapitre, 154 mis en cause ont été mis en détention préventive. En guise de conclusion, les services de la police précisent que, comparativement à l'année 2016, il a été enregistré une baisse de la criminalité et ce, grâce aux efforts conjugués des différents services de police ainsi qu'au concours notable des citoyens par le signalement des crimes via les numéros verts. Dans ce sens, 3 399 appels au 17-Police Secours, et 3 693 appels au 15-48 ont été reçus durant l'année 2017.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha