Prévisions pour le 18 Decembre 2018

 Adrar Min 9 °C Max 23 °C
34
 Laghouat Min 2 °C Max 15 °C
32
 Batna Min 0 °C Max 13 °C
32
 Biskra Min 5 °C Max 17 °C
32
 Tamanrasset Min 8 °C Max 20 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 1 °C Max 18 °C
32
 Saïda Min 4 °C Max 17 °C
32
 Annaba Min 8 °C Max 16 °C
30
 Mascara Min 4 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 6 °C Max 17 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 6 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 14 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
30
 Ghardaïa Min 6 °C Max 15 °C
32
Accueil |Nationale |

SALONS EMPLOIS-FORMATION

Le carrefour de la relance économique

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les nouvelles éditions des salons «Carrefour et emploi» et «Carrefour et formation continue» seront conjointement organisées à compter du 25 janvier prochain.

En ligne de mire: booster l'économie nationale et contribuer à la résorption de la crise financière. Le commissaire du salon, le docteur Ali Belkhiri, a indiqué hier à Alger, en marge d'une conférence de presse sur cet événement, que cette manifestation se trouve être «une opportunité à même de propulser la compétitivité des entreprises». Etablissant son pronostic, il fait état de près de 1000 postes d'emplois à pourvoir. Et ce, «dans les différents secteurs», a-t-il souligné. D'après Ali Belkhiri, il s'agit là, de créer un espace dans lequel tous les acteurs du marché de l'emploi puissent échanger positivement. Il fera remarquer qu'à l'heure actuelle, en sus d'un contexte économique particulier, la problématique de l'emploi réside dans le fait de l'existence d'une sorte d'inadéquation entre «d'un côté les profils formés au niveau des universités ou des centres de formation et de l'autre les réels besoins des entreprises». Ce qui est, estime-t-il, engendré par un manque de communication et de sévérité dans l'application des programmes. Ce salon permettra aux entreprises d'exprimer leurs véritables besoins, tandis qu'il donnera la chance aux universitaires de trouver une opportunité de stage ou d'emploi leur correspondant. Cela peut aussi être une occasion pour ceux qui activent déjà dans un secteur de se convertir à un autre. Le commissaire fait par ailleurs savoir qu'en dépit de la conjoncture économique, beaucoup de secteurs ont été épargnés. En effet, «cela a permis le développement de beaucoup de secteurs tels que le tourisme», ce qui est selon lui, une bonne chose. Et pour cause, la nécessité a fait que beaucoup de postes ont été générés notamment dans l'hôtellerie et la restauration. S'agissant de la participation des entreprises dans le salon «Carrefour et emploi», Ali Belkhiri nous informe que plusieurs dizaines d'entreprises et d'écoles de formation prendront part à cette manifestation.
Néanmoins, il conviendra de signaler que pour ce qui est du taux de participation des entreprises, celui-ci a tout de même baissé au fur et à mesure, et de façon plus particulière celui des concessionnaires automobiles. Cela, explique-t-il, est l'une des conséquences de la crise économique. Pour sa part, Nadir Cherouk, représentant de l'entreprise d'aménagement et de maintenance «Kitconstruction» a vigoureusement appelé les jeunes Algériens à exploiter pleinement leurs compétences et doivent prendre confiance en eux-mêmes et voir toujours plus grand. C'est pourquoi, il estime qu'«un demandeur d'emploi n'est pas censé seulement réclamer un poste d'emploi, mais une carrière». Nadir Cherrouk encourage par ailleurs les jeunes à s'orienter vers le marché de la maintenance (carreleur, plombier, peintre...) et ne pas hésiter à suivre des formations dans ces domaines précis. La tenue des salons «Carrefour et emploi» et «Carrefour formation continue» s'étalera sur trois jours, les 25, 26 et 27 janvier en cours à la Safex, Alger. Ils porteront sur le thème de «la crise financière, une opportunité et un défi pour le recrutement et la conversion des compétences». Il faut savoir que malgré la situation financière que vit le pays, le recrutement et la formation sont deux domaines qu'on ne peut dissocier. Car ce sont des éléments incontournables pour le développement des ressources humaines et des compétences.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha