Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 25 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 30 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 13 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 13 °C Max 26 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ouargla Min 20 °C Max 26 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 20 °C Max 33 °C
47
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
34
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
32
 Ghardaïa Min 18 °C Max 24 °C
34
Accueil |Nationale |

L'AMBASSADEUR US À ALGER A RENCONTRÉ DES LEADERS DE PARTIS

Desrocher sonde la classe politique

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Desrocher sonde la classe politique

«L'évolution de la situation politique dans le pays, la coopération bilatérale entre les deux parties», sont des points abordés.

Le chef de la mission diplomatique américaine en Algérie s'intéresse à la vie politique nationale. John Desrocher poursuit sa tournée d'écoute chez les partis de l'opposition et ceux du pouvoir. L'amorce de ce cycle de rendez-vous, avec les partis, intervient dans un contexte politique et économique très sensible. Après sa rencontre avec le secrétaire général du FLN, dimanche dernier, l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique en Algérie, a été reçu ce jeudi, à sa demande par le président de Talaie El-Houriyet, Ali Benflis au siège du parti à Dély Ibrahim (Alger). Au cours de l'entretien, l'ambassadeur Desrocher a évoqué les relations entre les USA et l'Algérie et leurs perspectives de développement.
A la demande de l'ambassadeur, le président du parti a également, présenté «son évaluation de la situation dans notre pays, confrontée à une impasse politique et une situation économique et sociale des plus difficiles»,est-il indiqué dans le communiqué de cette formation. Il a, à cet égard, évoqué «sa proposition de sortie de crise à travers une démarche responsable, pacifique, consensuelle, graduelle, et rappelé son appel à un dialogue inclusif entre le pouvoir en place, les partis politiques, les personnalités nationales et les forces vives de la société civile pour négocier une plate-forme de sortie de crise consensuelle et éviter à notre pays les dérapages que pourraient provoquer la persistance de l'impasse politique et l'exacerbation de la crise économique et sociale», peut-on lire. Benflis et son hôte ont également procédé à un échange de vues sur «des questions d'actualité régionale et internationale d'intérêt pour les deux pays». Le président du parti a saisi l'occasion pour exprimer «ses regrets pour la décision des USA de transférer leur ambassade en Israël à Jérusalem et réaffirmé l'attachement du parti Talaie El Hourriyet à une solution juste et définitive du conflit israélo-palestinien qui passe par la création d'un Etat palestinien indépendant dans les frontières des territoires palestiniens occupés en 1967, avec El Qods Echarif comme capitale», est-il noté. Le président du MSP, Abderezzak Makri, a rencontré ce jeudi John Desrocher. Il est indiqué que «les échanges avec son hôte ont porté sur les relations de coopération bilatérale entre les deux pays». Il a ajouté, dans son bref communiqué qu' «il avait saisi cette occasion pour exposer la vision économique de son parti, et les positions du parti sur des questions régionales, notamment la question de la Palestine».
D'autre part, dans un communiqué rendu public par le FLN, on peut y lire: «Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, a reçu l'ambassadeur des Etats-Unis, John Desrocher, dans le cadre d'une visite de courtoisie». «Lors de cette rencontre, les deux parties ont évoqué des questions d'intérêt commun», est-il ajouté. A titre de rappel, la délégation de l'Union européenne, de son côté, a l'habitude de faire le tour des partis politiques pour les entendre sur la situation en Algérie. D'autres chancelleries occidentales, notamment celle de la France, s'intéressent également de près à l'évolution de la situation politique en Algérie. Par ailleurs, Desrocher a rencontré le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah et la directrice de l'Institut diplomatique et des relations internationales, Amina Mesdoua. Enfin, les Etats-Unis, un des principaux fournisseurs du marché algérien, ont une forte présence en Algérie, notamment dans le secteur énergétique.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha