Accueil |Nationale |

DÉSIGNATION DU DÉPUTÉ BOUAÏCHE AU POSTE DE CONSEILLER DU MAIRE DE BÉJAÏA

L'opposition s'insurge

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'APC de BéjaïaL'APC de Béjaïa

La nomination d'un conseiller bénévole du maire de la ville en la personne du député Bouaiche a suscité des réactions mitigées.

La nomination du député Chaffaa Bouaïche comme conseiller à titre bénévole du président de l'Assemblée populaire communale de Béjaïa, Aziz Merzougui d'obédience FFS, n'a pas laissé de marbre l'opposition au sein de l'APC de Béjaïa. Cette nomination, qui est en soi une première dans la pratiques du plus vieux parti d'opposition et même dans l'histoire des pays, reste mal vue par le groupe des neuf élus de la liste indépendante «ensemble pour Béjaïa», drivée par le docteur Mohamed Mansouri. «Nous avons été informés de la désignation d'un élu président du groupe parlementaire du FFS comme conseiller du président; si cette information venait à se vérifier, elle constituera une violation flagrante des lois régissant les mandats électifs», écrivent les élus de la liste indépendante «Ensemble pour Béjaïa» dans une lettre adressée au maire de Béjaïa et dont une copie a été remise également aux différents groupes politiques composant l'Assemblée populaire communale issue du dernier scrutin des locales. Le groupe d'opposition estime que «les conseillers municipaux sont élus par le peuple dans leurs communes pour des mandats déterminés (APC) et seuls ces derniers ont le statut de conseiller». Conséquemment, il demande au maire Marzougui «de procéder en urgence à un démenti». Faute de quoi, l'ensemble des élus de ce groupe menace de démissionner «nos élus se retireront de l'Assemblée populaire communale de Béjaïa avec la sollicitation des autres listes, l'information de la population et les démarches administratives jugées nécessaires seront entamées», a rappelé dans un communiqué diffusé récemment sur sa page facebook, la cellule de communication de la municipalité de Béjaïa qui indiquait en substance que «le député Chafaâ Bouaïche a été nommé par la président de l'APC Abdelaziz Merzougui au poste de conseiller à titre bénévole». Selon le même communiqué, la mission du député Bouaïche, également issu du FFS, consiste à «donner des conseils concernant le développement de la commune de Béjaïa». Une première dans l'histoire de la commune de Béjaïa, qui sera suivie annonce-t-on d'une prochaine installation d'un comité des sages, composé de personnes «honnêtes et crédibles qui ont le sens de l'écoute», précise le communiqué de la commune de Yemma Gouraya. La nomination d'un conseiller bénévole du maire de la ville en la personne du député Bouaiche a suscité des réactions mitigées. Entre ceux qui redoutent une mainmise totale sur la gestion de la municipalité par la majorité relative du FFS et ceux qui y voient une manière de renforcer le maire dans ses commandes, c'est toute une vision différente qui transparaît dans les réactions citoyennes, qui illustrent parfaitement l'échiquier politique local.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha