Prévisions pour le 16 Octobre 2018

 Adrar Min 22 °C Max 32 °C
34
 Laghouat Min 13 °C Max 18 °C
12
 Batna Min 11 °C Max 16 °C
11
 Biskra Min 17 °C Max 21 °C
11
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
34
 Tlemcen Min 10 °C Max 16 °C
12
 Alger Min 13 °C Max 23 °C
47
 Saïda Min 9 °C Max 15 °C
39
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
47
 Mascara Min 11 °C Max 18 °C
39
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
28
 Oran Min 17 °C Max 22 °C
11
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 16 °C Max 31 °C
23
 Khenchela Min 11 °C Max 15 °C
11
 Mila Min 15 °C Max 20 °C
39
 Ghardaïa Min 15 °C Max 22 °C
39
Accueil |Nationale |

TOUT EN APPELANT À LA PRÉSERVATION DES ACQUIS

Zitouni rend hommage au martyr Amar Chétaïbi

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Dans un message clair et direct, adressé à la jeunesse, le ministre des Moudjahidine a insisté sur la préservation des acquis, la sécurité et l'union du pays.

Une commémoration qui intervient dans le cadre de la célébration de la Journée nationale du chahid. Une occasion permettant au ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, d'effectuer une visite de deux jours à la wilaya de Annaba. La première journée a été consacrée à la daïra de Berrahal, où le commis de l'Etat a procédé au lancement des travaux de plusieurs structures scolaires au niveau du nouveau pôle urbain d'El Kalitoussa, à Berrahal. Zitouni s'est rendu à Tacha (Berrahal), où il inauguré trois infrastructures sportives de proximité. Il a également inauguré un stade de football d'une capacité de 5 000 places baptisé au nom du chahid Benali Youcef. Tout en mettant l'accent sur les efforts de l'Etat pour prendre en charge les préoccupations de la jeunesse, le ministre a rappelé que celle-ci est l'espoir du pays «la jeunesse représente l'avenir de l'Algérie et le garant de sa stabilité», a-t-il souligné. Rappelant à la nouvelle génération les sacrifices des valeureux chouhada et moudjahidine, il dira: «Aujourd'hui, l'Algérie a pu accomplir son édification et à vous de prendre le relais». Le ministre a exhorté les jeunes à se surpasser pour que le pays soit présent sur la scène des grandes nations. «La génération de Novembre doit vous servir de modèle en matière de sacrifice. Et aujourd'hui, c'est votre rôle de mener comme il se doit la bataille visant l'édification future du pays,» a lancé Tayeb Zitouni. Le ministre des Moudjahidine a aussi inauguré six terrains de proximité dont trois à
El Bouni, un à Sidi Achour et un autre à la cité Patrice Lumumba, au chef- lieu de Annaba. Le ministre a présidé une cérémonie de remise de trois camions basculants au profit de l'Epic «Annaba propre» et d'une benne tasseuse au profit du centre d'enfouissement technique. Se rendant au siège de la direction des moudjahidine, dans la commune
d'El Bouni, Tayeb Zitouni s'est enquis du fonctionnement des divers services relevant de son département. Sur place, il a insisté sur la modernisation des prestations qui semble amorcer la phase de décentralisation. Une mesure qui entre dans le cadre de la modernisation de l'administration et de l'amélioration du service public. «Le citoyen n'aura plus à effectuer des déplacements à Alger pour déposer son dossier», devait souligner le commis de l'Etat. S'exprimant sur les indemnités des moudjahidine et des ayants droit, Tayeb Zitouni a annoncé que «les dossiers ayant trait à la régularisation des indemnités des moudjahidine et des ayants droit sont traités localement à partir de janvier 2018». Tayeb Zitouni a rendu une visite de courtoisie au moudjahid Abdeslam Chabi, une personnalité emblématique de la révolution libératrice, de la région Est du pays et lui a remis l'insigne du ministère des Moudjahidine. Au deuxième jour de sa visite, le ministre s'est rendu à Chétaïbi, où il a présidé les festivités officielles de commémoration du 56ème anniversaire de la mort du chahid Amar Chétaïbi dans la commune éponyme. Outre la mise en service des réseaux d'alimentation en eau potable (AEP) et en gaz de ville, ainsi que le lancement de plusieurs projets de développement, Tayeb Zitouni a procédé à la distinction des proches du chahid Chétaïbi. Intervenant dans une allocution pleine d'émotion, le ministre des Moudjahidine a, au nom des habitants de Annaba, salué le président de la République, avant d'évoquer la bravoure de l'un des symboles de la Révolution du 1er Novembre 1954, Amar Chétaïbi, en l'occurrence. Ce dernier, tombé au champ d'honneur en 1962, soit un mois avant la proclamation de l'indépendance. Un hasard qui vient lier de grandes personnalités de la révolution algérienne à une date commune qu'est le 5 février. «Ce jour-là, nous avons perdu un des symboles de la révolution du 1er Novembre 1954 et le destin a voulu que ce même jour, l'Algérie perde un autre symbole de la révolution, à savoir le colonel Amar Benaouda», a dit Zitouni. Le commis de l'Etat a, par ailleurs, honoré la famille du martyr Amar Chetaïbi et trois autres familles de chouhada, Affifi Youcef, Kouider Mohamed et Nouacer Hadda. De même pour Mohamed Salamani, wali de Annaba, qui lui aussi a honoré des membres de la famille révolutionnaire. La cérémonie a été également marquée par la remise d'un fauteuil roulant au profit d'une personne aux besoins spécifiques.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha