Accueil |Nationale |

PROJET DE LOI SANITAIRE:

La gratuité des soins est la ligne rouge à ne pas franchir

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président de la commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Bouabdallah, a indiqué hier, que le projet de la nouvelle loi sanitaire «prévoit des mesures très importantes au profit des citoyens» et «consacre la gratuité des soins qui est une ligne rouge». Les membres de la commission de la santé poursuivent l'examen des dispositions du projet de la nouvelle loi sanitaire qui «compte 470 articles, dont 143 ont été examinés à ce jour, par l'audition de tous les acteurs du secteur (syndicats, professeurs, associations de malades) avant de soumettre le texte aux membres du Parlement», a déclaré Mohamed Bouabdallah à l'APS. Ce dernier a précisé que le projet de loi sanitaire comporte entre autres nouvelles mesures, le dossier médical unique pour chaque patient, l'instauration d'un «médecin de référence» ou encore l'élaboration d'une carte médicale. Le texte de loi régira l'activité des cliniques de procréation médicalement assistée et de fécondation in vitro et prévoit une nouvelle réglementation en matière de transplantation d'organes.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha