Accueil |Nationale |

UNE CONFÉRENCE RÉGIONALE SERA ORGANISÉE EN MARS

La Banque mondiale offre son expertise à Alger

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La Banque mondiale (BM) mène une étude visant à définir les filières économiques dont l'Algérie possède des avantages comparatifs, afin de promouvoir l'exportation dans ces filières, a indiqué la directrice du département Maghreb et Malte, Moyen-Orient et Afrique du Nord de la Banque mondiale, Marie Françoise Marie-Nelly. Se prononçant à l'issue d'une rencontre à Alger avec le président du Forum des chefs d'entreprise (FCE), Ali Haddad, Marie Françoise Marie-Nelly a déclaré que «Le groupe de la BM travaille actuellement avec le gouvernement algérien sur l'examen de quelques filières où le pays a un avantage comme l'huile d'olive, le liège, le cuir...L'objectif étant d'améliorer la valeur ajoutée de ces produits et de les positionner sur le marché domestique et international», a-t-elle précisé. Des analyses sur l'industrie de transformation sont également en cours d'élaboration par la BM, afin d'accompagner son développement avec des «interventions beaucoup plus précises», a ajouté ce haut fonctionnaire financier international et d'annoncer la tenue prochaine d'une conférence régionale qui sera organisée à Alger aux mois de mars avec l'appui de la BM sur la nouvelle économie pour les pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.
De jeunes entrepreneurs et des experts internationaux participeront à cette conférence qui sera consacrée, notamment à l'innovation et au développement des start-up, a encore précisé Marie-Françoise Marie-Nelly. Cette dernière n'a pas manqué de souligner le rôle du secteur privé algérien dans la diversification des sources de création d'emploi et de richesse, en mettant en exergue l'importance d'un partenariat entre les deux secteurs privé et public. «Ce sont les opérateurs privés qui connaissent mieux les contraintes de l'entreprise et peuvent donc aider l'administration à prendre des mesures qui vont fluidifier les circuits administratifs et les accès aux financements», a estimé Marie-Françoise Marie-Nelly dans son analyse. A ce titre, elle s'est félicitée du partenariat lancé entre la BM et le FCE visant à accompagner cette organisation patronale dans le processus de développement des entreprises algériennes, de la promotion de l'exportation et de l'amélioration du climat des affaires dans le pays. Lors de sa visite de travail en Algérie, Marie-Françoise Marie-Nelly avait été reçue lundi dernier par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia ainsi que par le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya. Avec ce dernier, elle a abordé les perspectives de coopération avec les deux institutions Bird et SFI, filiales de la BM, dont les actions à mener doivent suivre les évolutions économiques récentes du pays.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha