Prévisions pour le 20 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
34
 Laghouat Min 19 °C Max 28 °C
47
 Batna Min 12 °C Max 26 °C
30
 Biskra Min 21 °C Max 37 °C
32
 Tamanrasset Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 31 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 28 °C
34
 Saïda Min 20 °C Max 31 °C
34
 Annaba Min 20 °C Max 27 °C
4
 Mascara Min 19 °C Max 32 °C
32
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 27 °C Max 41 °C
32
 Khenchela Min 14 °C Max 25 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 30 °C
39
 Ghardaïa Min 24 °C Max 32 °C
30
Accueil |Nationale |

AIT YALA KACI, PRÉSIDENT DU FCE INTERNATIONAL, À L'EXPRESSION

"Un intérêt majeur pour les économies des deux pays"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font



L'Expression:
Pouvez-vous nous livrer votre approche sur ce forum et son intérêt?
Kaci Ait Yala:
Je considère que cet événement est structurant dans les relations entre l'Algérie et la France au niveau des entreprises et des affaires.
Et donc cela rejoint un peu la convention signée entre les deux pays en 2012 par le président de la République algérienne Abdelaziz Bouteflika et son homologue de l'époque, François Hollande.
Quant à son intérêt, vous avez sans doute remarqué que le CAC 40 est présent à ce forum. Ce qui démontre sans aucun doute, qu'il y a un intérêt de plus en plus puissant pour notre pays par les hommes d'affaires, car celui-ci peut leur servir de hub pour leur développement sur le continent africain dont le marché est immense.

Ne pensez-vous pas que c'est tout à l'avantage du pays?
Notre pays dispose de toutes les caractéristiques pour devenir une plate- forme pour l'expansion des entreprises françaises. Et donc venir investir en Algérie, c'est aussi pour les entreprises françaises, un moyen de pénétrer le marché africain.

A propos de l'investissement français, on estime qu'il reste encore faible.
Détrompez-vous! Et pour preuve, je peux citer les deux derniers projets d'investissement qu'ont conclu à savoir Renault Truck et PSA deux gros investissements en Algérie, non sans citer le contrat passé entre la Sntf et Alstom.
Je vous renvoie aussi vers les chiffres du ministère de l'Energie qui vient d'annoncer 113 projets d'investissements français en Algérie.

Le patron du Medef a dans son discours insisté sur les perspectives de partenariat sur 20 ans.Votre commentaire sur cette déclaration?
Avec le bouleversement de la 3ème révolution du numérique et la 4ème révolution industrielle, on ne peut parler d'un démarrage qui ne se fera qu'au bout de 25 ou 30 ans. Et dont le patron voulait dire au sujet du bouleversement que cela nécessite un très long travail pour être au rendez-vous dans 25 ou 30 ans.

Le patron du Medef a annoncé l'organisation prochaine d'un grand rendez-vous d'affaires entre les patrons d'entreprises des deux pays. En votre qualité de président de la Caci France en Algérie, c'est un autre événement tout aussi intéressant que celui d'aujourd'hui n'est-ce pas?
Effectivement, c'est une autre étape qui s 'annonce dans les relations économiques des deux pays.
Et je peux avancer qu'elle sera des plus fructueuses.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha