Prévisions pour le 18 Decembre 2018

 Adrar Min 9 °C Max 22 °C
34
 Laghouat Min 1 °C Max 15 °C
32
 Batna Min -1 °C Max 13 °C
32
 Biskra Min 5 °C Max 16 °C
32
 Tamanrasset Min 8 °C Max 20 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 18 °C
32
 Alger Min 0 °C Max 18 °C
32
 Saïda Min 4 °C Max 16 °C
32
 Annaba Min 9 °C Max 16 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 6 °C Max 16 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 4 °C Max 21 °C
34
 Tindouf Min 6 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min -1 °C Max 13 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
34
 Ghardaïa Min 5 °C Max 15 °C
34
Accueil |Nationale |

INTEMPÉRIES SUR LE NORD DU PAYS

Bouira, la blanche wilaya

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Plusieurs véhicules immobilisésPlusieurs véhicules immobilisés

Les communes et la wilaya ont déployé de gros moyens pour dégager les passages. La situation est devenue normale aux alentours de la mi-journée, mais l'arrivée d'une autre perturbation risque de remettre une couche.

Le mauvais temps qui s'est installé dans la durée sème le doute et provoque des appréhensions. Depuis jeudi la wilaya de Bouira et plus précisément ses régions nord, l'extrême sud et la partie ouest sont couverts d'un épais manteau de neige. Ce changement dû à la baisse des températures est à l'origine de la coupure de plusieurs axes routiers nationaux la RN 15, RN 30, RN 33 qui relient la wilaya de Bouira à Tizi Ouzou par le Djurdjura sont interdites à la circulation sur les hauteurs de Tirourda, Assewel plus au sud et dans la région de Dirah, la route reliant la localité de Bordj Okhriss à Magra dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj est fermée pour cause de neige. La prudence est vivement recommandée sur le tronçon Raouraoua-Sour el Ghozlane sur la RN8. Il en est de même pour la RN12 qui relie Dechmia et Djouab dans la wilaya de Médéa que les usagers ne peuvent emprunter à cause d'une épaisse couche de poudreuse. La RN1 entre Lakhdaria et Tablat par Maâla, Bouderbala... est difficile à emprunter en raison de la neige. Sur l'axe autoroutier, c'est à hauteur de Djebahia que la circulation était la plus perturbée. Là aussi la prudence est de mise hier matin avant que les engins de l'entreprise en charge de la remise à niveau n'interviennent pour dégager la couche de neige. Sur la RN5 à la sortie de Lakhdaria dans le sens vers Bouira, un accident a fait trois morts, des jeunes du quartier Lakouir à Lakhdaria. La région la plus touchée hier était celle de la commune d'Aït Laaziz, les hauteurs de la commune de Taghzout et le nord de Haizer couverts par un épais manteau neigeux; la région était difficile d'accès et la totalité des établissements scolaires étaient fermés en raison de la neige. Les communes et la wilaya ont déployé de gros moyens pour dégager les passages. La situation est devenue normale aux alentours de la mi-journée; mais l'arrivée d'une autre perturbation risque de remettre une couche. La Protection civile qui a ouvert une cellule de suivi présidée par le colonel Moulai, au niveau de Bouira, a mis la totalité de ses unités en alerte de premier degré. Les services de la DTP et de la direction régionale du parc de ce département du matériel stationné à Bouira, ont réquisitionné l'ensemble de leurs moyens pour ouvrir les passages. L'arrivée dans la soirée d'une nouvelle dépression atténue le travail des ex-ponts et chaussées. La neige et les pluies sont aussi à l'origine de plusieurs interventions de la Protection civile qui vient au secours des personnes âgées et autres SDF. Avec les services de la police les hommes du feu ont mené une opération de récupération des personnes vulnérables et sans moyens qui ont été conduites dans des structures publiques comme le centre d'accueil des personnes âgées. Une permanence a été ouverte au niveau de la gare routière Aiggoune pour prendre en charge les passagers. Pour pallier toute surprise, la commission de wilaya présidée par le wali en personne a été réactivée et son poste de commandement fixé au niveau de la direction de wilaya. Elle regroupe l'ensemble des directeurs de wilaya et suit en temps réel la situation. Cette commission, faut-il le rappeler, a été d'une grande utilité à l'occasion des intempéries de 2012 où Bouira avait été totalement coupée du reste du monde pendant une quinzaine de jours. Ces moyens considérables n'ont toutefois pas dissipé les craintes parmi les populations isolées. Même si Bouira reste une wilaya considérablement dotée en gaz naturel puisqu'elle totalise un taux de pénétration de plus de 76%, plusieurs localités continuent à recourir à la bouteille de butane et parfois au bois ou au fuel. C'est le cas particulièrement de la région de Ouled Rachad commune de la daïra de Bechloul. Les couches de neige qui ont couvert les collines autour du chef-lieu de cette commune ont accentué les peines des villageois qui doivent se déplacer vers Ahl El Ksar et Bechloul pour se ravitailler. Pour ne pas rester isolés, de nombreux citoyens des hameaux enclavés ont recouru à des moyens de fortune pour arriver à s'alimenter en bouteille de butane, en denrées alimentaires en prévision de ce mauvais temps qui, selon le BMS, va durer encore la nuit du dimanche et la journée du lundi. Même si l'heure n'est pas à la panique, le spectre des années passées est toujours en mémoire. Hier, plusieurs entreprises exerçant à Bouira ont mis leurs engins à la disposition des autorités pour rouvrir les pistes enneigées. Un parc d'urgence a été installé devant le siège de l'APC de Bouira. D'autres ont participé avec leurs camions pour acheminer sous escorte le gaz vers les hameaux les plus isolés dans les daïras de Souk El Khmiss, Bordj Okhriss, M'Chedallah, Haizer, les hauteurs d'Aghbalou et Saharidj, Lakhdaria. Comme un malheur ne vient jamais seul, le mauvais temps est saisi par les commerçants pour, une énième fois, éroder le pouvoir d'achat de l'humble citoyen. Ce don du ciel qui reste une aubaine pour les agriculteurs fait aussi l'affaire des spéculateurs qui ont, une nouvelle fois, revu à la hausse leurs prix.
Comme nous l'avions rapporté la semaine dernière dans une précédente édition, la raison invoquée est toute trouvée, l'impossibilité des paysans d'accéder aux champs quand on sait que la majorité des légumes et fruits vient des chambres froides accordées par l'Etat, le citoyen se demande et cherche à comprendre le pourquoi du silence des autorités devant ce qui s'apparente à du vol légalisé. Les fortes chutes de neige prévues encore pour la nuit du dimanche et éventuellement aujourd'hui, accentueront les peines de certains mais seront aussi une occasion pour les enfants des villes qui ont saisi l'opportunité de sécher les cours, du moins pour ceux dont les profs n'étaient pas en grève, pour s'adonner à des batailles aux boules de neige.

3 morts dans un accident de la route
Les fortes perturbations qui s'abattent sur la wilaya de Bouira depuis vendredi dernier et qui ont été ponctuées par de fortes chutes de neige la nuit du samedi à dimanche ont fait des victimes. Un accident de la circulation est survenu au niveau de la RN5, à la sortie est de Lakhdaria et a coûté la vie à trois jeunes. Selon des sources locales, c'est aux environs de 18h que les trois victimes âgées entre 21 et 24 ans, ont perdu le contrôle de leur véhicule à proximité de l'usine de peinture. La chaussée glissante en raison de la pluie et l'excès de vitesse ont causé la perte de contrôle du véhicule qui a percuté violemment la rambarde de sécurité. La violence du choc était telle que leur véhicule a été totalement déchiqueté. Les trois occupants ont rendu l'âme sur le coup.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha