Accueil |Nationale |

LA FORMATION PROFESSIONNELLE TIENT SON TROISIÈME SALON À ANNABA

Un secteur en plein essor

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Un secteur en plein essor

La manifestation a regroupé divers centres ainsi que les instituts de formation de la wilaya de Annaba, celui d'El Bouni, d'El Hadjar, Berrahal, Chétaïbi et Annaba.

Se voulant être un espace de découverte et d'informations sur les métiers d'avenir, le secteur de la formation et de l'enseignement professionnels dans la wilaya de Annaba, s'est comme à l'accoutumée, rapproché des jeunes désireux de connaître dans le détail, leurs métiers d'avenir. Ainsi, et durant cinq jours, les jeunes filles et garçons, orientés vers le monde du travail, auront à choisir, la profession qui convient au mieux à leurs profils et capacités. En prévision de la prochaine session de formation, prévue le 25 du mois courant, un salon pour la circonstance a été inauguré, avant-hier, au centre des loisirs scientifiques de la ville de Annaba. L'édition a été marquée par la participation d'institutions et dispositifs de soutien de l'Etat à l'emploi: l'Ansej, l'Angem, la Cnac en l'occurrence. Un éventail de métiers figure au menu de ce salon qui, durant cinq jours, va permettre aux jeunes de se fixer sur leur avenir professionnel. La manifestation a regroupé divers centres ainsi que les instituts de formation de la wilaya de Annaba, celui d'El Bouni, d'El Hadjar, Berrahal, Chétaïbi, Aïn El Beïda et Annaba, où le processus d'inscription a été entamé le 17 janvier dernier et devra se poursuivre jusqu'au 15 février en cours, comme précisé par les services de la direction de la formation et l'enseignement professionnels à Annaba. De même pour les opérations de choix et d'orientation qui s'étaleront sur trois jours, soit les 18, 19 et 20 du même mois, ont ajouté les mêmes services. Au total ce sont 6000 places pédagogiques qui ont été retenues pour cette session, selon le directeur de wilaya, Azzedine Sedka «Pour cette année, nous avons 6000 nouveaux postes pédagogiques, avec de nouvelles filières, comme celles des énergies renouvelables, la réparation des climatiseurs au niveau des aéroports», a annoncé notre interlocuteur. Pour cette dernière filière: «Elle est toute nouvelle, elle n'existe nulle part ailleurs, sauf à Annaba», a tenu à préciser l'homme. Selon d'autres précisions l'énergie photovoltaïque fait l'objet d'engouement au sein des jeunes. Ayant trait à l'énergie renouvelable, cette filière semble attirer plus de candidats.
Un afflux lié notamment à la courte durée de la formation, qui est de quatre mois. Par ailleurs, les structures de la formation et l'enseignement professionnels font état de 4 728 offres disponibles, entre 1390 résidentiels, 2778 apprentissages et 860 autres jeunes qui ont exprimé leur souhait de suivre une formation. S'agissant des stagiaires reconduits, ils sont 3458 résidentiels, 7 519 en apprentissage et 2021 autres modes, totalisant ainsi 12.998.
Les inscrits quant à eux, sont de l'ordre de 727 résidentiels, 1206 en mode apprentissage et 385 autres modes, totalisant 2 318 candidats. L'ensemble des sujets qui ont choisi le secteur de la formation et l'enseignement professionnels est de l'ordre de 15 316 jeunes. Ces derniers restent attirés par des spécialités en adéquation avec la demande du marché de l'emploi, notamment le BTP, l`agriculture, l`hôtellerie et le tourisme, la maçonnerie et la plomberie entre autres métiers. Rappelons que ce troisième salon de la formation et de l'enseignement professionnels, a été inauguré par le premier responsable de la wilaya de Annaba et l'ensemble des autorités locales de la wilaya de Annaba.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha