Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 24 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 21 °C Max 34 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 20 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 19 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
47
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
32
 Mila Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Nationale |

LES APPAREILS SONT D'ORIGINE CHINOISE

Trois drones saisis à Oum El Bouaghi

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Deux individus ont été arrêtés dans le cadre de cette affaireDeux individus ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire

Deux individus ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire.

L'opération est survenue sur la base d'informations parvenues aux éléments de recherches et d'investigations, relevant de la gendarmerie de Oum El Bouaghi, a fait savoir la source qui a filtré l'information. Selon cette dernière, l'information exploitée, consiste en la présence, dans un magasin de jouets, de drones dotés de caméras. Aussitôt les procédures juridiques accomplies, les éléments de la brigade de recherches et d'investigations de la circonscription de compétence, ont effectué une perquisition dans ce magasin situé en plein centre-ville de Aïn M'lila, où ils ont découvert et saisi deux drones avec caméra intégrée, a précisé notre source.
Deux individus ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire, nous précise-t-on. L'enquête engagée et élargie dans ce sens a abouti à la découverte d'un troisième engin volant, dans un magasin de vente de prêt-à-porter, situé au centre-ville de Oum El Bouaghi, ajoute-t-on. Ces engins volants dotés de caméras interdits d'importations ont, comme expliqué par les mêmes sources, été introduits frauduleusement en Algérie, par le biais de la contrebande. Au moment de la mise sous presse et pendant qu'une enquête parallèle a été engagée, du fait que ces drones sont le plus souvent, utilisés dans l'espionnage, nous apprenons que les objets saisis, les trois drones en l'occurrence, ont été transférés à l'Institut national de criminalistique et de criminologie de Bouchaoui à Alger pour expertise. Cette dernière devra, comme expliqué par la même source, déterminer si les caméras intégrées dans les drones peuvent être utilisées dans la prise de photos de sites géographiques de la ville, ou non. En somme, si le cas contraire s'avère exact, les détenteurs de ces engins volants prohibés et interdits à l'importation, encourent des conséquences lourdes.
Notons que l'introduction frauduleuse de ce type de produit, n'est pas unique en son genre. On rappelle dans ce sens, la saisie au centre de tri postal à Annaba de quatre drones équipés de caméras, ainsi que leurs accessoires, avaient rapporté l'année dernière, les services de douanes à Annaba.
Envoyés depuis la Suède et la Chine, les engins volants, interdits d'importation, introduits sur le territoire national dans des colis, les drones étaient destinés à des personnes habitant les wilayas de Tébessa, Guelma et Souk-Ahras. C'est dire que même si l'intention de son acquisition est innocente, à la faveur d'un usage comme jouets, il demeure néanmoins que leur présence sur le territoire national, représente un danger sérieux, notamment en cette conjoncture sécuritaire, qui ne tolère pas de caprices aux dimensions démesurées, pouvant compromettre la sécurité du pays. Cela explique leur interdiction à l'importation par l'Etat.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha