Prévisions pour le 19 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 43 °C
30
 Laghouat Min 21 °C Max 33 °C
30
 Batna Min 15 °C Max 27 °C
39
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tamanrasset Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tlemcen Min 21 °C Max 32 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 28 °C
34
 Saïda Min 18 °C Max 33 °C
47
 Annaba Min 20 °C Max 27 °C
47
 Mascara Min 21 °C Max 33 °C
34
 Ouargla Min 27 °C Max 38 °C
34
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 30 °C Max 42 °C
34
 Tindouf Min 22 °C Max 39 °C
32
 Khenchela Min 14 °C Max 24 °C
11
 Mila Min 16 °C Max 27 °C
30
 Ghardaïa Min 25 °C Max 35 °C
30
Accueil |Nationale |

IL ÉMANE DE CINQ GROUPES PARLEMENTAIRES À L'ADRESSE DES GRÉVISTES

Appel à mettre fin à leur grève

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les députés s'impliquent dans la criseLes députés s'impliquent dans la crise

Le FLN, RND, TAJ, MPA et indépendants, appellent le gouvernement «à agir avec rigueur et à ne pas céder aux provocations...».

Cinq groupes parlementaires des partis proches du pouvoir, à l'Assemblée populaire nationale (APN), ont rendu hier, un communiqué commun où ils appellent les grévistes à mettre un terme à leur grève. Il s'agit des partis du Front de Libération nationale (FLN), du Rassemblement national démocratique (RND), de Tajamoue Amel El-Djazair (TAJ) et du Mouvement populaire algérien (MPA) ainsi que celui des Indépendants.
«Nous, groupes parlementaires signataires du présent communiqué, nous appelons, dans le sillage des mouvements qui secouent certains secteurs jusqu'à prendre des orientations injustifiées, bien que le droit à la grève soit garanti par la Constitution, les grévistes à faire preuve de la sagesse et mettre fin à leur débrayage dans l'intérêt des élèves, des étudiants et des malades», peut-on lire sur ledit document. Cet appel s'adresse aux grévistes dans les secteurs de l'éducation et de la santé, les invitant à favoriser le dialogue pour la satisfaction de leurs revendications», ont estimé ces groupes parlementaires. Ainsi, ils ont appelé les grévistes à mettre un terme à la grève ouverte, à rejoindre leurs postes, dans l'intérêt des élèves et des malades et à faire prévaloir le dialogue en vue de la satisfaction de leurs revendications légitimes». Ces groupes ont exprimé leur «soutien aux positions du gouvernement», avant d'appeler, d'une part, le gouvernement «à agir avec rigueur et à ne pas céder aux provocations qui vont à l'encontre du principe de l'égalité entre toutes les catégories sociales et entravent la bonne prise en charge des revendications légitimes», d'autre part «satisfaire d'une manière exemplaire les revendications légitimes». Ils ont mis en avant le «rôle des représentants du peuple dans la prise en charge des préoccupations des citoyens». Enfin ils ont renouvelé «leur engagement total à concrétiser le programme du président de la République».
Ce communiqué des cinq groupes parlementaires, intervient au lendemain de la réception par le président de l'APN d'une délégation des médecins résidents. Il intervient également à la veille de l'appel de l'intersyndicale des syndicats autonomes à une grève générale prévue pour aujourd'hui, mercredi. Pour rappel, les médecins résidents, qui ont bravé avant-hier l'interdit datant depuis le 14 juin 2001, en battant le pavé dans la capitale, ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève jusqu'à satisfaction de leurs revendications par le gouvernement, d'après les responsables du Camra. Le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (Cnapeste), qui a demandé avant-hier au ministre du Travail de jouer le rôle de médiateur avec la ministre de l'Education, regrette les mesures prises par le ministère qui est allé jusqu'au licenciement de plusieurs enseignants grévistes, les qualifiant d' «arbitraires». De son côté, Mourad Zemali a appelé les enseignants grévistes à reprendre leur travail et à opter pour le dialogue.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha