Prévisions pour le 16 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 21 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 30 °C
30
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 22 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 18 °C Max 27 °C
30
 Alger Min 22 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 32 °C
30
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 20 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
34
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
34
 Tindouf Min 25 °C Max 39 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 28 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 31 °C
30
 Ghardaïa Min 25 °C Max 32 °C
28
Accueil |Nationale |

IL ÉTAIT LE SECRÉTAIRE PARTICULIER DU COLONEL AMIROUCHE

Hamou Amirouche nous quitte

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Hamou Amirouche nous quitte

L'ancien secrétaire du colonel Amirouche, Hamou Amirouche, est décédé avant-hier soir à San Diego aux Etats-Unis, a annoncé son ami et compagnon de lutte Djoudi Attoumi sur sa page facebook. «Nous venons d'apprendre une triste nouvelle en la mort de Hamou Amirouche, notre ami et ancien compagnon du maquis. Nous nous joignons à tous ceux qui l'ont connu et aimé pour prier pour lui afin que Dieu le Tout-Puissant l'accueille en Son Vaste Paradis», a écrit l'ami du défunt.
Né en 1937 à Tazmalt où il a obtenu le certificat d'études primaires, il fut l'un des organisateurs de la grève des étudiants de mai 1956. Il rejoint le maquis quelques mois après et devient le secrétaire particulier du colonel Amirouche Ait Hamouda de 1957 à 1958. Il fut désigné par le chef de la Wilaya III historique pour acheminer le courrier et les fonds vers la Tunisie. Là-bas, il fut choisi par le colonel pour diriger le foyer des étudiants créé par Amirouche en 1957.
Après l'indépendance, il poursuivra ses études et obtint une licence en économie politique à l'université de Wesleyan et un DEA en sociologie à l'université du Colorado. Il occupa le poste de chef de cabinet du ministre de l'Industrie et de l'Energie de 1967 à 1974, puis en qualité de P-DG dans une société mixte algéro-anglaise Sewris de 1974 à 1978. Il prit sa retraite en 1987 et en 1994, il décida de s'installer définitivement avec sa famille aux Etats-Unis et entama une carrière de chercheur, de conférencier et d'enseignant universitaire à San Diego. En 2009, il rédigea un livre qui résume sa carrière et son parcours avec le colonel Amirouche: «Akfadou, un an avec le colonel Amirouche». Il apparaît également dans le documentaire: «Paroles d'un prisonnier de l'ALN» de Salim Aggar, où il témoigna de la vie des moudjahidine dans le maquis de l'Akfadou. Le corps du moudjahid sera rapatrié en Algérie et sera enterré dans sa région natale, à Tazmalt.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha