Prévisions pour le 11 Decembre 2018

 Adrar Min 8 °C Max 21 °C
32
 Laghouat Min 1 °C Max 18 °C
32
 Batna Min -1 °C Max 16 °C
32
 Biskra Min 5 °C Max 20 °C
32
 Tamanrasset Min 5 °C Max 18 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 6 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 4 °C Max 19 °C
32
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
30
 Mascara Min 4 °C Max 17 °C
32
 Ouargla Min 5 °C Max 17 °C
32
 Oran Min 7 °C Max 18 °C
30
 Illizi Min 5 °C Max 22 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 15 °C
34
 Mila Min 3 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 6 °C Max 18 °C
32
Accueil |Nationale |

LE CNAPESTE PERD DU TERRAIN

C'est la reprise à Tizi Ouzou!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Est-ce l'effet de l'essoufflement de l'action syndicale?Est-ce l'effet de l'essoufflement de l'action syndicale?

Une partie des enseignants, sondée en fin d'après-midi d'hier, à ce sujet, ignorait même l'existence de cet appel au débrayage.

Plusieurs lycées de la wilaya de Tizi Ouzou, qui étaient jusque-là en grève suite à l'appel lancé par le Conseil national du Cnapeste ont renoué avec les cours, hier. C'est le cas notamment des établissements d'enseignement secondaire du chef-lieu de wilaya comme les lycées polyvalents Amirouche, El Khansa, Abane Ramdane, Fadhma Nsoumer, etc.
En l'absence de communication officielle aussi bien de la part du conseil de wilaya du Cnapeste que de la direction de l'éducation, il est très difficile d'établir un taux réel de suivi de la grève du Cnapeste au niveau des 67 communes que compte la wilaya. En revanche, une chose est sûre, la majorité des lycées de la wilaya de Tizi Ouzou n'est plus concernée par la grève illimitée initiée par le Cnapeste.
Des enseignants de lycées sont même livrés à eux-mêmes et ne savent plus à quel saint se vouer. Suivre la grève, ne pas la suivre? Tizi Ouzou est-elle concernée par cette grève? Ne l'est-elle pas? Autant de questions que se posent depuis au moins une dizaine de jours les professeurs de lycées de la wilaya sans que des réponses ne leur soient apportées par qui de droit. Contrairement à la grève du 20 novembre dernier, où tous les enseignants de la wilaya étaient soudés autour de l'action du conseil de wilaya du Cnapeste et de son mot d'ordre, cette fois-ci, c'est un climat de cacophonie générale, voire de suspicion qui règne dans le secteur, en matière de compréhension de cette grève qui ne semble pas du tout faire l'unanimité, même dans les rangs du Cnapeste local.
Dans certains lycées, ce ne sont que les délégués locaux du Cnapeste qui ont suivi le mouvement de grève avant de faire marche arrière à leur tour après la menace de radiation brandie par Nouria Benghebrit, la ministre de l'Education nationale. Même les délégués des lycées du Cnapeste ont donc, de ce fait, renoncé à suivre le mot d'ordre de grève illimitée afin de ne pas compromettre leur carrière professionnelle, surtout devant ce qui a tout l'air d'être un affaiblissement du Cnapeste, lequel à force de persévérer dans le choix de la grève à tout prix, a fini par avoir une bonne partie des parents d'élèves contre lui, sans compter les élèves eux-mêmes. Ces derniers ne veulent pas à leur tour assister à une année blanche qui verra une année de leur vie partir en fumée, sans qu'aucun objectif noble et précis ne soit mis en avant pour justifier un tel sacrifice.
Concernant l'appel à la grève de deux jours, pour aujourd'hui mardi et demain mercredi, lancé par plusieurs syndicats du secteur de l'éducation, jusqu'à hier en fin de journée, il n'était pas clair sur le fait de savoir quel impact aurait cet appel sur les établissements scolaires de la wilaya.
Une partie des enseignants, sondée en fin d'après-midi d'hier, à ce sujet, ignorait même l'existence de cet appel au débrayage. Est-ce l'effet de l'essoufflement de l'action syndicale engendrée par l'usage excessif et abusif du droit à la grève depuis le début de l'année scolaire en cours? Tout porte à croire que c'est bien le cas.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha