Accueil |Nationale |

JUSQU'ICI 26 SUR 48 MOUHAFADHAS ONT FINALISÉ LEURS BILANS

Dernière ligne droite avant la session du comité central

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Dernière ligne droite avant la session du comité central

«Le document portant le bilan global, est l'un des principaux documents qui sera soumis au comité central à côté des bilans moral et financier.»

Fort du soutien des instances du parti, Ould Abbès, qui n'a de cesse de se prévaloir de sa proximité avec le président, semble préparer son comité central sans broncher. A travers le communiqué sanctionnant sa réunion tenue avant-hier au siège du parti, le bureau politique du FLN apporte un soutien à son secrétaire général, en mettant en exergue la souveraineté et la liberté qui caractérisent le travail de la commission de discipline.
Lors de cette réunion, dédiée à l'examen des différents documents à soumettre au prochain comité central du parti, le FLN «salue le travail sérieux qui a été accompli par ses élus et structures du parti à travers 26 wilayas». Le parti qui devra réceptionner durant les prochains jours les rapports des 12 wilayas restantes, entamera l'élaboration du bilan global des réalisations du chef de l'Etat durant ses 18 ans de règne.
La direction du parti a dû refuser récemment deux ou trois bilans mal ficelés. Ces commissions sont composées de mouhafedhs, députés, sénateurs et membres du comité central que compte chaque wilaya. Lors de la réunion, les membres du BP, en présence d'actuels et anciens ministres, ont évoqué, notamment «l'état d'avancement des bilans de wilayas relatifs aux réalisations du président de la République».
Dans son communiqué, le parti a noté «l'intérêt majeur et la tension particulière accordés par les cadres du parti pour mettre en exergue et rendre visibles les réalisations du président de la République depuis son arrivée au pouvoir en 1999». «Le document portant le bilan global, est l'un des principaux documents qui sera soumis au comité central, prévu au courant du mois d'avril», est-il soutenu. Toutefois, «d'autres documents importants, comme le bilan moral et financier du secrétariat général figurera également au menu de ladite session du CC. Le bureau politique a également pris acte du travail accompli par la commission de discipline, installée par le secrétaire général du parti le 6 février dernier suite à la sortie publique du député de Annaba, Baha Eddine Tliba, annonçant la création d'une coordination pour le 5e mandat. Ladite commission a déjà auditionné neuf cas, dont le richissime député et ex-vice-président de l' APN, Baha Eddine Tliba, le député de l'émigration, deux membres du comité central, le membre du Conseil de la nation, Abdelwahab Benzaïm...etc.
Le travail de cette commission composée de 19 membres a été gelé en raison de l'évacuation en France pour soins de son président, Amar Louazani, un octogénaire, élu député en 1982 sous l'ère du parti unique. Les travaux de la commission reprendront au retour de son président. Par ailleurs, le bureau politique a soutenu que la commission de discipline a effectué son travail en toute souveraineté et liberté lors de l'audition des cadres du parti traduits devant elle. A ce propos, cette commission devait délibérer sur les neuf cas examinés aujourd'hui, mardi. A titre de rappel, le sénateur Benzaïm a été convoqué par la commission de discipline après avoir critiqué la ministre de l'Éducation nationale, Nouria Benghabrit et demandé sa démission. Le FLN a réaffirmé son soutien inconditionnel à Son Excellence le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, également président du parti, qui a permis à l'Algérie de recouvrer la sécurité et la stabilité à la faveur de la Charte pour la paix et la Réconciliation nationale, et de retrouver sa crédibilité dans le concert des nations. Le parti compte aussi peaufiner un plan d'action 2020-2030.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha