Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 24 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 21 °C Max 34 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 20 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 19 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
47
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
32
 Mila Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Nationale |

APPLICATION DES RÉFORMES DE LA JUSTICE

Les magistrates à la pointe du combat

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des fonctionnaires de la justice, en activité ou en retraite, ont été honoréesDes fonctionnaires de la justice, en activité ou en retraite, ont été honorées

«Ces réformes permettent également la promotion de la femme dans le secteur de la justice sur la base du critère de compétence», a affirmé Fatouma Rebbouh, juge auprès du cabinet de Louh.

Les femmes sont nombreuses à occuper des postes de responsabilité dans le secteur de la justice. Des magistrates ont affiché leur engagement à veiller sur l'application des réformes judiciaires, initiées par le président de la République. Lors d'une cérémonie organisée dimanche dernier à l'hôtel El Aurassi, à l'occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits de la femme, les femmes du secteur ont plaidé pour la préservation des acquis.
Dans un message lu par Fettouma Rebbouh, juge auprès du cabinet du ministère de la Justice, les magistrates ont mis en exergue les efforts déployés par le président de la République en matière de promotion du statut de la femme et de la modernisation de la justice.
La juge est revenue sur les différentes réformes judiciaires, qui constituent «des assurances pour chaque juge et renforce les acquis». «Ces réformes permettent également la promotion de la femme dans le secteur de la justice sur la base du critère de compétence», a-t-elle affirmé, en guise de reconnaissance. Elle a rappelé, dans ce sens, les nominations récentes de femmes juges, dans des postes de responsabilité et de prise de décision.
La représentante du ministère de la Justice a cité à titre d'exemple la désignation pour la première fois d'une magistrate au poste de PG (procureure générale), la nomination de la magistrate Fafa Si Lakhdar, présidente du Conseil national des droits de l'homme ainsi que plusieurs juges dans des structures africaines. «Ces nominations reflètent la volonté de mettre en place des mécanismes et bases d'égalité et parité à travers la désignation des femmes dans des postes de prise de décision, ce qui permettra la promotion de son rôle dans le développement», a-t-elle témoigné.
La cérémonie a été présidée par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh, en présence de Iman Houda Feraoun, ministre de la Poste, des télécommunications, des Technologies et du Numérique, Fatma Zohra Zerouati, ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, de membres de l'APN et du Conseil de la nation, de hauts cadres de l'Etat, des fonctionnaires du ministère de la Justice, des officiers supérieurs et femmes des services de sécurité. Lors de cette cérémonie, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh a honoré plusieurs femmes, (artistes, sportives et fonctionnaires) en guise de reconnaissance à leurs efforts. Des fonctionnaires de la justice, en activité ou en retraite, ont été également honorées dont la PG de Boumerdès, Djamila Zigha, Adda Soltan Souad, conseillère à la Cour suprême, qui vient de prendre sa retraite, la plus ancienne greffière Zouaouïa Ghazali. En outre, Soumia Fergani, la première femme spécialiste en arbitrage, dans le Monde arabe, a été distinguée. Des journalistes de différents organes ont été également honorées.
Les magistrates pour leur part ont aussi rendu un hommage au président de la République pour ses efforts en faveur de la promotion de la femme. Une distinction a été remise au ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh. Un film documentaire retraçant les réalisations importantes du président de la République, dans les différents secteurs, a été projeté à cette occasion. Un hommage a été également rendu à Tayeb Louh en reconnaissance de ses efforts pour la relance du secteur.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha