Accueil |Nationale |

LE 22E SALON INTERNATIONAL DE L'ARTISANAT TRADITIONNEL (SIAT) OUVRE SES PORTES

Un appui réel à une économie durable

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Il s'étalera sur six jours durant à Alger jusqu'au 19 mars au Palais des expositions

Accompagné de plusieurs membres du gouvernement, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Hacène Mermouri, a inauguré hier le 22ème désormais incontournable Salon international de l'artisanat traditionnel qui se déroule au Palais des expositions (Alger).
Les objectifs affichés, de cette nouvelle édition du Siat, manifestation qui réunit les professionnels de l'artisanat, se déclinent en plusieurs paramètres dont notamment la promotion de la commercialisation des produits du terroir, en faisant connaître leur qualité mais aussi de créer une dynamique d'échanges de savoir-faire, de connaissances et de compétences entre les artisans algériens et leurs homologues étrangers. Lors d'un point de presse clôturant une longue visite des stands, le ministre a annoncé l'organisation prochaine (20 mars courant) d'une session de formation destinée aux femmes afin d'encourager l'entrepreneuriat féminin dans le secteur de l'artisanat. Il a également annoncé qu'à l'initiative du président Abdelaziz Bouteflika, une journée spécifique consacrée à l'artisanat se tiendra le 9 mai prochain. Mermouri a saisi cette occasion pour indiquer que quatre ou cinq chantiers sont actifs, avec quelques opérateurs étrangers, en vue de créer des clusters travail. A ce propos, il a estimé que les artistes algériens devraient impérativement se constituer justement en clusters pour promouvoir le secteur.
Il a également annoncé que des instructions seront données aux ambassades algériennes pour promouvoir le secteur. Il n'a pas manqué non plus de rappeler que le secteur de l'artisanat et des métiers participe au produit ntérieur brut (PIB) à hauteur de 254 milliards de DA.
Il faut savoir que pas moins de 11 pays étrangers participent à ce Siat avec 72 artisans. La Tunisie vient en tête avec près de trois dizaines, soit 28 représentants, suivie du Niger qui a délégué 10 représentants et le Mali qui est présent avec sept artisans. La Rasd, la Palestine, le Sénégal et la Mauritanie leur emboîtent le pas avec cinq artisans chacun.
L'Egypte, l'Inde et le Pakistan y participent, quant à eux, avec deux représentants chacun alors qu'un artisan binational représente la France. Le nombre de participants nationaux, activant dans l'ensemble des filières d'activité et représentant 43 Chambres d'artisanat et des métiers, sont au nombre de 318 sur un total de 430 exposants présents dans 454 stands s'étalant sur 8000 m2. L'on recense par ailleurs la présence de nombre d'Associations artisanales nationales, 10 au total, ainsi que de 14 institutions publiques comme privées que représentent 20 participants. Il y a lieu de citer particulièrement la présence de deux représentants de la direction de l'administration pénitentiaire. Faut-il aussi citer quatre représentants des clusters de dinanderie de Constantine et ceux de bijoux de Batna?
Au programme de ce salon, deux ateliers de travail (14 et 15 mars) porteront sur les thèmes «L'artisanat traditionnel et d'art au service des projets hôteliers» ainsi que «La numérisation dans le secteur de l'artisanat».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha