Prévisions pour le 21 Octobre 2018

 Adrar Min 18 °C Max 28 °C
26
 Laghouat Min 10 °C Max 20 °C
34
 Batna Min 10 °C Max 22 °C
32
 Biskra Min 16 °C Max 27 °C
30
 Tamanrasset Min 20 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 14 °C Max 23 °C
32
 Alger Min 16 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 12 °C Max 25 °C
32
 Annaba Min 16 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 13 °C Max 25 °C
32
 Ouargla Min 17 °C Max 28 °C
28
 Oran Min 17 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 20 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 17 °C Max 30 °C
28
 Khenchela Min 10 °C Max 20 °C
32
 Mila Min 12 °C Max 23 °C
34
 Ghardaïa Min 15 °C Max 26 °C
30
Accueil |Nationale |

INONDATIONS À BATNA, EFFONDREMENT D'UN PONT À BLIDA, CRUE D'OUED À MÉDÉA

Un printemps aux allures hivernales

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des routes inondéesDes routes inondées

A Blida un pont s'est effondré au niveau de la Route nationale N4 à Oued El Alleug au lieudit Guergour.

Les dernières intempéries qui ont touché les wilayas du Centre comme Chlef, Aïn Defla, Tipasa, Alger, Blida et Médéa, ou encore ceux de l'est du pays, à l'image de Batna, ont provoqué beaucoup de dégâts. Les transports terrestres et aériens ont été fortement perturbés, des écoles fermées tout comme l'a été nombre de routes secondaires qui ont été interdites à la circulation.
Ainsi, certains vols d'Air Algérie qui devaient atterrir samedi à l`aéroport d`Alger et de Béjaïa, ont été déroutés vers Oran en raison des mauvaises conditions météorologiques a indiqué Air Algérie. Au total, ce sont quatre vols, dont trois internationaux en provenance de France et un quatrième domestique reliant Alger à Djanet, ont été aiguillés samedi vers d'autres aéroports du pays en raison des mauvaises conditions météorologiques, a précisé la responsable de la communication d'Air Algérie, Mounia Bertouche. Sur le terrain, des infiltrations d'eau ont été enregistrées au niveau de plusieurs habitations précaires dans des quartiers urbains, ceci, en sus de l'accumulation de grandes quantités d'eau sur les chaussées, précise-t-on de même source. Les services de la Protection civile, épaulés par des agents de l'Office national de assainissement (ONA), n'ont eu de cesse de poursuivre leurs interventions afin d'évacuer les eaux pluviales qui avaient envahi des habitations. Dans la région de Tiaret, à Bordj Emir Abdelkader, les agents de la PC ont eu même à héberger sous une tente appropriée, une famille nomade composée de sept personnes, après que les pluies aient complètement submergé leur tente.
Le sud du pays n'a pas été épargné puisqu'on y a enregistré des vents de 80 km/h. Les wilayas concernées sont Nâama, El Bayadh, Laghouat, Djelfa, Biskra, Ghardaïa, Ouargla et El Oued. Par ailleurs, de fortes pluies, parfois sous forme d'averses, devaient affecter les wilayas du centre et de l'est du pays, et ce, jusqu'à hier. Il s'agit des wilayas de Chlef, Aïn Defla, Tipasa, Alger, Blida, Médéa, Boumerdès et Tizi Ouzou, où les cumuls ont atteint localement les 60 mm.
Dans les wilayas de Béjaïa, Jijel, Skikda, Bordj Bou Arréridj (Nord), Sétif, Mila, Constantine et Guelma, les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 40 mm.
A Batna, Oum El Bouaghi et Khenchela, les pluies abondantes ont causé beaucoup de dégâts et obligé les agents de l'unité relevant de l'Office national de l'assainissement (ONA) et les éléments de la Protection civile à travailler d'arrache-pied.
A Batna où l'eau est montée à plus d'un mètre, par endroits, les interventions des agents des services des travaux publics se sont poursuivies jusqu'à une heure tardive de la nuit de samedi à dimanche. Deux chasse-neiges ont été mobilisés pour dégager les tas de grêlons accumulés et rouvrir les voies obstruées par la boue. En effet, le ruissellement des eaux de pluie et de grêle qui se sont abattues samedi après-midi sur la ville de Batna et certaines communes voisines s'est infiltré dans nombre de maisons. En l'espace d'une heure, ces précipitations d'environ 50 mm, ont provoqué l'encombrement des regards du réseau d'assainissement et des eaux. Ceci a causé des infiltrations d'eau notamment dans des cités basses dont Kéchida, Zmala, Bouakal, Parc-à-fourrage et la route de Tazoult, selon le service de la communication de la Protection civile.
Les sapeurs-pompiers ont effectué 50 interventions dont 30 dans la daïra de Batna et le reste à El Madher, Seriana, Barika, Aïn Touta et Tazoult sans toutefois enregistrer de victimes humaines.
De son côté, le chef du service exploitation et entretien du réseau routier à la direction des travaux publics, Abdelkarim Belkacem, a indiqué que les écoulements d'eau et l'accusation des grêlons ont endommagé les lisières de certaines Routes nationales (RN 3) et chemins de wilaya, jusqu'aux limites de la wilaya d'Oum El Bouaghi et la RN-87 vers Khenchela. Ils ont causé un glissement de terrain à hauteur d'ouvrage d'art sur la RN 28 à la sortie de la commune de Tilato.
Des dommages ont été également occasionnés au chemin de wilaya CW 165 reliant la RN 3 à la commune de Boumia, au CW 26 entre la commune de Fesdis jusqu'aux limites administratives de la wilaya d'Oum El Bouaghi et aux voies de contournement de la ville de Batna.
Dans la wilaya de Médéa, la situation était tout aussi compliquée, durant le week-end, mais depuis hier, le trafic automobile a repris son cours normal sur la majorité des axes routiers de la wilaya. Le tronçon routier entre Médéa et El Hamdania, fermé tôt dimanche suite à des éboulements de roches survenus sur cet axe ces dernières 48 heures, a été rouvert en milieu de journée à la circulation, au moment où l'accès à Cheffa demeure interdit en raison de la crue de l'oued éponyme, sauf aux riverains.
L'axe El Hamdania-Cheffa reste fermé, en raison du débordement des eaux de Oued Cheffa. Un dispositif à été mis en place, en étroite collaboration avec la direction des travaux publics de Blida, afin de bloquer la circulation sur ce tronçon, jugé encore dangereux dans l'après-midi, pour être emprunté.
Cela au plan matériel. En termes de pertes humaines, il a été déploré le décès, à Médéa, d'un enfant de 9 ans, dont le corps a été repêché par la Protection civile. La malheureuse victime a été emportée par la crue d'un oued.
A Blida, un pont s'est effondré au niveau de la Rote nationale RN04 à Oued El Alleug au lieu-dit Guergoure.
A Alger, une habitation précaire a été évacuée, et plusieurs opérations d'épuisement d'eau pluviale ont été effectuées, notamment dans les communes de Belouizdad, Alger- Centre, Bab El Oued et Bouzaréah.
A Batna, huit personnes ont été sauvées alors qu'elles étaient cernées par les eaux pluviales, où les unités de la Protection civile sont intervenues également à travers les communes de Batna, Seriana et Tazoult.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha