Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 21 °C
30
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 11 °C
34
 Biskra Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 19 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 4 °C Max 13 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mascara Min 7 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 18 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
28
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
34
 Mila Min 6 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
32
Accueil |Nationale |

TRAFIC DE DROGUE À TIZI OUZOU

46 individus arrêtés en un mois

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
46 individus arrêtés en un mois

Quarante-six dealers ont été arrêtés par les services de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou entre le 1er et le 31 mars dernier, a révélé hier la cellule de communication de la sûreté de wilaya. La cellule de communication, qui a rendu public son bilan du mois de mars 2018 parle de 25 affaires traitées dans le volet relatif aux infractions à la législation des stupéfiants et aux substances psychotropes. Dans ce genre d'affaires, on a appris que 46 individus ont été arrêtés. Parmi ces derniers, 11 ont été mis en détention préventive et 30 ont été cités à comparaître.
Tandis que trois autres ont été placés sous contrôle judiciaire, deux ont bénéficié de la liberté provisoire. Il faut rappeler que les affaires de trafic de drogue ne cessent d'augmenter dans la wilaya de Tizi Ouzou. Il ne se passe pratiquement pas trois ou quatre jours sans que les éléments de la police ou de la gendarmerie n'arrêtent des individus accusés de vente de drogue ou de psychotropes. Rien qu'au courant de la semaine dernière, les services de la police ont démantelé un groupe de trafiquants de drogue, composé de sept dealers. Ce coup de filet a été réussi dans la commune de Tadmaït, 20 kilomètres à l'ouest du chef-lieu de wilaya. Les mis en cause résident à Tizi Ouzou- ville et à Tadmaït, apprend-on. Ils sont âgés de 22 à 44 ans. En plus de la drogue, les mis en cause ont été appréhendés en possession d'une quantité de psychotropes. Cinq parmi eux ont été mis en détention préventive alors que les deux autres ont été cités à comparaître. Durant la même période, la police a aussi arrêté deux individus âgés de 39 et 27 ans, dans la région de Azeffoun, en Kabylie maritime. Ils ont été présentés au parquet près le tribunal de Azazga pour détention de stupéfiants à des fins de commercialisation. Les deux accusés ont été placés en détention préventive. Pour en revenir au bilan de la sûreté de wilaya, du mois de mars dernier, il y a lieu de souligner en outre qu'au chapitre des affaires relatives aux crimes et délits contre les personnes, (coups et blessures volontaires, menaces et injures, etc.), les services de la police judiciaire ont traité 71 affaires, mettant en cause 97 personnes, lesquelles ont été présentées au parquet. L'une d'elles a été placée en détention préventive, 94 ont été citées à comparaître et deux ont été laissées en liberté provisoire. En outre, s'agissant d'affaires relatives aux crimes et délits contre les biens, (atteinte aux biens, vols simples et dégradation), les mêmes services ont eu à traiter 26 affaires mettant en cause 48 personnes, lesquelles ont été présentées au parquet, dont 47 ont été citées à comparaître et une a été laissée en liberté provisoire. Pour ce qui a trait aux affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique (ivresse publique et manifeste, conduite en état d'ivresse, outrage à corps constitué), les services concernés ont traité 53 affaires impliquant 68 personnes, lesquelles ont été présentées au parquet. Une a été mise en détention préventive et 67 ont été citées à comparaître, indique-t-on. «Concernant les atteintes aux bonnes moeurs, trois affaires ont été traitées, mettant en cause huit personnes, lesquelles ont été présentées au Parquet: cinq ont été mises en détention préventive, une a été placée sous contrôle judiciaire et deux ont été citées à comparaître», ajoute la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, 390 opérations dites coup de poing, ont été initiées durant la période considérée, ciblant 393 points (quartiers sensibles, lieux publics, cafétérias, marchés, gare routière et chantiers de construction). Au total, 4 067 personnes ont été contrôlées, 36 ont été présentées au parquet pour divers délits dont le port d'arme prohibée, détention de stupéfiants et psychotropes, 11 faisant l'objet de recherche, une pour séjour illégal et 11 pour autres délits. «Ces opérations se sont soldées par la mise en détention préventive de trois personnes», conclut notre source.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha