Prévisions pour le 24 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 47 °C
32
 Laghouat Min 27 °C Max 38 °C
32
 Batna Min 18 °C Max 35 °C
32
 Biskra Min 26 °C Max 40 °C
32
 Tamanrasset Min 23 °C Max 35 °C
32
 Tlemcen Min 20 °C Max 30 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 31 °C
34
 Saïda Min 20 °C Max 35 °C
32
 Annaba Min 19 °C Max 27 °C
32
 Mascara Min 18 °C Max 32 °C
32
 Ouargla Min 28 °C Max 42 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 41 °C
32
 Tindouf Min 30 °C Max 45 °C
34
 Khenchela Min 17 °C Max 35 °C
32
 Mila Min 17 °C Max 35 °C
32
 Ghardaïa Min 28 °C Max 38 °C
32
Accueil |Nationale |

POUR LE BONHEUR DES ANNABIS

L'eau potable revient doucement, mais sûrement

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Après la longue période de sécheresse qui a marqué plusieurs quartiers de la ville de Annaba, le liquide précieux fait enfin le bonheur des ménages.

Bien qu'il ne s'agit pas encore d'une alimentation plus ou moins régulière, mais la situation s'emble s'apaiser quelque peu. Depuis jeudi, les robinets des ménages à Annaba ont repris du service avec l'arrivée de l'eau. En effet, c'est une véritable course contre le temps qu'ont eu les services en charge de ce secteur, l'ADE et la direction de l'hydraulique à Annaba. Des opérations de contrôle et de suivi, des travaux de réhabilitation de la station de pompage de Meksa dans la wilaya d'El Tarf ont été enregistrés sur le site même, par Abdenour Ait Mansour DER de Annaba, accompagné de Tabouchi, directeur de l'ADE Annaba. Les opérations de suivi de l'avancement des travaux consistaient en l'installation d'un nouveau câble électrique permettant d'alimenter la station de pompage en énergie électrique. Une opération estimée par le DER de Annaba de tributaire d'une bonne volonté de prise de décision émanant des acteurs chargés de l'opération. Pour cette dernière, le wali d'El Tarf n'a pas lésiné sur les facilités nécessaires à apporter pour assurer l'alimentation en eau potable tant pour les habitants de sa circonscription, que celle de son homologue de la wilaya de Annaba, Mohamed Salamani en l'occurrence. Ce dernier qui, convient-il de noter, n'a pas cessé de multiplier les sorties, enchaîner les réunions pour constater par lui-même la situation, mais surtout, mettre fin à l'épilogue de la pénurie d'eau à Annaba. Le chef de l'exécutif qui s'est fixé comme challenge 2019 année de l'eau à Annaba, semble avoir beaucoup de pain sur la planche, notamment avec les fuites d'eau dans la quasi-totalité des quartiers... Aux fins de contrer cette situation devenue un phénomène naturel pour certains et un casse-tête pour les autres, le wali de Annaba a décidé de mener une campagne de lutte contre les fuites d'eau en particulier celles dans la daïra d'El Bouni, qui, selon Abdenour Ait Mansour DER de Annaba, sont au nombre de sept, recensées au niveau de cette daïra. «Nous avons programmé des travaux à 100% de ces sept fuites, en plus d'une fuite à la maison KIA, deux autres à la poste d'El Bouni, trois fuites à la cité Djemaâ Hocine. Ces dernières sont en cours de travaux toutes autant que quatre autres fuites du côté du stade du 10-Mai 1956», a expliqué notre interlocuteur. Ce dernier qui, rappelons-le, installé fraîchement à Annaba, semble avoir hérité d'une situation en souffrance, occasionnée par les moult problèmes qui ont marqué l'Algérienne des eaux à Annaba, notamment après la résiliation du contrat en 2015 avec l'opérateur allemand. Néanmoins, si ce dernier est parti, les cadres algériens sont aussi capables de gérer ce secteur, il suffit tout juste d'une bonne volonté et un peu plus de conscience professionnelle. Comme en témoigne cette prise en main du secteur pour permettre au moins, aux abonnés de cette structure économique de bénéficier d'une prestation de service, à la hauteur des factures salées, d'eau non consommée... Car nous dit-on, ce désagrément financier est occasionné par la faible pression d'eau qui, à défaut du précieux liquide, c'est l'air qui fait tourner les compteurs! Pour le moment moitié eau, moitié air, les robinets ne sont pas à sec et les deux seront portés équitablement sur les prochaines factures... En conclusion, les sept fuites enregistrées au niveau de la daïra d'El Bouni, semblent avoir été maîtrisées «pour information, les sept fuites programmées sont réparées et concluantes. La distribution d'eau potable a commencé ce matin», a précisé le DRE de Annaba. «Les premiers robinets ont vu l'eau couler à 5 heures du matin à la Plaine Ouest, Zaâfrania dans la journée et le 8-Mai 1945 demain», a précisé le commis de l'Etat, qui a fait état de bien d'autres améliorations dans l'alimentation en eau potable pour toute la wilaya de Annaba. Pourvu que cela se concrétise, mais surtout dure dans le temps, pour éviter tout désagrément, notamment durant le mois sacré du Ramadhan et la haute saison.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha