Prévisions pour le 20 Octobre 2018

 Adrar Min 17 °C Max 27 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 20 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 17 °C Max 27 °C
30
 Tamanrasset Min 19 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 11 °C Max 25 °C
30
 Alger Min 15 °C Max 26 °C
32
 Saïda Min 13 °C Max 26 °C
23
 Annaba Min 17 °C Max 23 °C
28
 Mascara Min 12 °C Max 27 °C
32
 Ouargla Min 15 °C Max 28 °C
30
 Oran Min 16 °C Max 26 °C
30
 Illizi Min 20 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 14 °C Max 26 °C
32
 Khenchela Min 10 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 13 °C Max 23 °C
28
 Ghardaïa Min 14 °C Max 23 °C
28
Accueil |Nationale |

INAUGURANT L'UN DES PLUS GRANDS CHANTIERS DU PAYS À TAMANRASSET

Bedoui: "La stabilité du pays est une ligne rouge"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Bedoui:

Le mégaprojet qui alimente la ville de Tamanrasset depuis la région de In Salah, s'étale sur une longueur de 539 km.

L'infatigable ministre de l'Intérieur, Nouredine Bedoui, qui sillonne le pays d'est en ouest et du nord au sud n'a pas mâché ses mots hier, à Tamanrasset quand il s'est agi de la stabilité et de la sécurité du pays. Il a affirmé hier à Tamanrasset que la sécurité et la stabilité du pays constituaient des «lignes rouges à ne pas franchir», ajoutant que les programmes de développement mis en place seraient profitables à tous les citoyens à travers l'ensemble du territoire national. «La sécurité et la stabilité de l'Algérie constituent des lignes rouges à ne pas franchir. Nous ne permettrons à personne de porter atteinte à notre pays», a déclaré Bedoui lors d'une visite de travail dans la wilaya de Tamanrasset pour inaugurer des projets énergétiques. «L'Algérie est souveraine dans ses décisions et respecte pleinement toutes les chartes et conventions internationales», a-t-il soutenu. Cette déclaration faite dans la wilaya de Tamanrasset considérée comme une plaque tournante de l'émigration clandestine de Subsahariens est lourde de sens. Il répond surtout aux accusations répétées et malintentionnées contre l'Algérie face à ce flux migratoire anormal de l'avis même des instances internationales. Au moment où le ministre de l'Intérieur tenait ces propos, un séminaire international sur le phénomène migratoire se tenait d'ailleurs à Alger, organisé par le ministère de la Défense nationale à travers le Commandement de la Gendarmerie nationale. Bedoui a estimé que «la dynamique de développement à laquelle aspire le pays ne saurait se réaliser sans la conjugaison des efforts de tous. «L'Algérie est une et indivisible et la sécurité et la stabilité dont elle jouit aujourd'hui n'auraient pu se concrétiser sans l'unité des rangs de ses enfants et la mobilisation des éléments de notre Armée nationale populaire le long de nos frontières pour la protéger de ceux qui la guettent», poursuit Bedoui. Il ne s'agit pas de contenter les Algériens, notamment ceux du sud du pays par des déclarations d'intention, mais par des projets à portée économique et sociale réelle sur le terrain. C'est dans cette vision et cette démarche que le ministre de l'Intérieur a inauguré, à Tamanrasset, l'un des plus grands projets réalisés par l'Algérie indépendante après le transfert d'eau potable In Salah Tamanrasset: un gazoduc et une station de transfert de gaz naturel, entrant dans le cadre du projet de réseau de gaz naturel de la capitale de l'Ahaggar. Ce mégaprojet qui alimente la ville de Tamanrasset depuis la région de In Salah, sur une longueur de 539 km et avec une capacité de 700 millions m3/an, a nécessité un investissement public de 22 milliards DA. Lancé en 2014, le projet en question, qui a généré 1560 emplois durant sa phase de réalisation, dont 1064 pourvus par la main-d'oeuvre locale. Cette visite intervient dans une wilaya appelée à connaître d'importantes mutations induites par cet investissement colossal, au service de la population», a indiqué Bedoui.
«Il renforcera les capacités de production de l'électricité et contribuera à la réduction des coûts de production de l'énergie électrique et au renforcement des opportunités d'investissement dans les domaines industriel et agricole», a ajouté le ministre, appelant, à ce titre, les opérateurs économiques et les différents acteurs à accompagner les efforts de l'Etat et à contribuer au développement socio-économique.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha