Accueil |Nationale |

LORD RICHARD RISBY REÇU PAR TROIS MINISTRES

Zoom sur la coopération algéro-britannique

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Lord Richard Risby, représentant de la Première ministre britanniqueLord Richard Risby, représentant de la Première ministre britannique

Les opportunités d'investissements offertes, notamment dans les domaines des hydrocarbures, les énergies renouvelables et divers secteurs, évoquées.

Lord Richard Risby, représentant de la Première ministre britannique pour le Partenariat économique avec l'Algérie a été reçu par trois membres du gouvernement, à savoir le ministre du Commerce, Saïd Djellab, le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi et celui de l'Energie, Mustapha Guitouni. Lord Richard Risby a abordé avec ce dernier les relations de coopération entre les deux pays dans le domaine de l'énergie, qualifiées de «très bonnes», a indiqué un communiqué du ministère. En présence de l'ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Barry Robert Lowen, le ministre et Lord Richard Risby ont également évoqué les opportunités et les possibilités de coopération et d'investissements offertes aux compagnies des deux pays, notamment dans les domaines des hydrocarbures (exploration et pétrochimie) et les énergies renouvelables, a précisé la même source.
A cet effet, après avoir évoqué les perspectives de développement du secteur pour les années à venir, le ministre a invité les sociétés britanniques à participer aux appels d'offres que le secteur s'apprête à lancer prochainement en insistant sur le partage de l'expertise et des connaissances dans ces domaines. Lord Richard Risby a pour sa part, noté la «satisfaction» des acteurs économiques et diplomatiques du Royaume-Uni sur l'évolution du climat général pour le développement des investissements en Algérie. Il a également relevé avec une «grande satisfaction» le niveau atteint en matière de sécurité dans les sites de production de pétrole et de gaz.
Lord Richard Risby a dans ce sens, exprimé la volonté de son pays à développer des relations de partenariat avec l'Algérie qui a toujours été «un fournisseur fiable» pour le Royaume-Uni. Le responsable britannique a ajouté que le Royaume-Uni «veut investir davantage en Algérie et continuer de construire des relations d'affaires aussi fructueuses que celles déjà concrétisées avec de grandes entreprises britanniques». Lord Richard Risby a été également reçu par le ministre de l'Energie. La rencontre s'est déroulée en présence de l'ambassadeur britannique en Algérie, Barry Robert Lowen et des cadres du ministère.
Le ministre a ainsi rappelé les progrès réalisés ces dernières années par l'Algérie dans les secteurs industriels comme la sidérurgie, la mécanique, le textile, l'agroalimentaire, l'électronique et l'électroménager. Il a également mis l'accent sur les segments qui offrent des opportunités de partenariat entre les opérateurs algériens et britanniques comme l'industrie électronique, l'industrie pharmaceutique, l'industrie chimique et le secteur minier. Pour sa part, Lord Richard Risby a affiché l'intérêt de son pays d'élargir la coopération économique avec l'Algérie dans plusieurs secteurs. Selon lui, les technologies de l'information et de la communication (TIC) et les finances constituent également des secteurs qui offrent des opportunités aux opérateurs économiques des deux pays pour créer des partenariats «fructueux». De son côté le ministre du Commerce, Saïd Djellab a reçu Lord Richard Risby. Le ministre a appelé le partenaire britannique à contribuer à l'augmentation de la part des exportations hors hydrocarbures, notamment les produits alimentaires et agricoles et à tirer profit de l'expérience britannique dans le domaine de l'exportation.
Le ministre a mis l'accent sur la nécessité d'augmenter le volume du partenariat bilatéral pour renforcer la croissance économique nationale dans le cadre de la stratégie du gouvernement visant à réguler les équilibres de l'économie nationale et préserver les réserves de changes, outre la promotion du commerce algérien sur les marchés internationaux sur la base de la nouvelle stratégie quinquennale du ministère (2019-2023) en matière de diversification des exportations. Dans le même contexte, Lord Richard Risby a mis en exergue la volonté des hommes d'affaires britanniques pour l'investissement en Algérie, notamment dans les nouvelles technologies.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha