Prévisions pour le 15 Decembre 2018

 Adrar Min 7 °C Max 17 °C
32
 Laghouat Min 5 °C Max 12 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 9 °C
12
 Biskra Min 8 °C Max 18 °C
23
 Tamanrasset Min 6 °C Max 21 °C
34
 Tlemcen Min 4 °C Max 13 °C
30
 Alger Min 8 °C Max 16 °C
30
 Saïda Min 3 °C Max 12 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 16 °C
11
 Mascara Min 3 °C Max 14 °C
30
 Ouargla Min 10 °C Max 17 °C
32
 Oran Min 8 °C Max 17 °C
30
 Illizi Min 5 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 10 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 1 °C Max 8 °C
39
 Mila Min 8 °C Max 13 °C
39
 Ghardaïa Min 7 °C Max 15 °C
32
Accueil |Nationale |

ABDELKADER BOUAZGHI L'A AFFIRMÉ, HIER, DEPUIS OUARGLA

"La production agricole connaîtra cette année un bond qualitatif"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
En l'espace d'une dizaine d'années, des progrès édifiants ont été réalisés en matière de développement agricoleEn l'espace d'une dizaine d'années, des progrès édifiants ont été réalisés en matière de développement agricole

Il a indiqué à ce propos, que le secteur de l'agriculture sera marqué cette année, par une production céréalière abondante.

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi; s'est montré optimiste, hier, lors de sa visite d'inspection dans la wilaya de Ouargla, quant au développement dans le bon sens, de l'agriculture dans le sud de pays et ce, tant sur le plan qualitatif que quantitatif. «Une hausse salutaire de la production a été signalée cette année, et cela se traduit aujourd'hui par sa diversité et sa qualité», a-t-il indiqué en marge d'un point de presse. Se focalisant sur cette région précise, il fera remarquer qu'en l'espace d'une dizaine d'années, des progrès édifiants ont été réalisés en matière de développement agricole. «Je tiens à rappeler que Ouargla s'est par le passé, limitée uniquement à la production de dattes», a-t-il souligné, expliquant qu'aujourd'hui, celle-ci produit en abondance des légumes et des fruits ou encore du poisson et autres viandes.
Le premier responsable du secteur a par ailleurs tenu à rappeler qu'il a été procédé par les autorités compétentes, à la distribution d'hectares et d'hectares de terres cultivables aux investisseurs les plus sérieux, avec l'accompagnement financier qu'il faut. Il a rappelé que le fait d'investir dans cette région n'est pas fortuit. «Il faut dire que cette dernière est bien nantie en ressources en eau», soutient-il. Abdelkader Bouazghi a, par conséquent, mis en relief les avantages et les conditions propices au développement de la production agricole que présente la wilaya en question. Ainsi, il s'étalera à expliquer que le potentiel et les qualifications sont là. Ce qui selon lui, constitue une réelle dynamique pour le secteur de l'agriculture dans les régions du Sud. Au cours de son périple dans la même wilaya, le ministre a d'autre part, mis l'accent sur l'importance du développement de l'aquaculture, à savoir la production de diverses sortes de poisson d'eau douce, qui est certainement un segment important dans le secteur de l'agriculture.
Dans ce sens, Abdelkader Bouazghi a regretté le manque d'engouement des plus jeunes, notamment désireux d'investir dans ce domaine-là. Dès lors, tout en déplorant cet état de fait, il a appelé à former plus de jeunes à cet effet, et ce, à travers un travail de terrain dans le but de les sensibiliser et de leur permettre d'acquérir un tant soit peu des notions sur le sujet. Il a justement préconisé que pour ce faire, il serait judicieux d'essayer de procéder des dégustations dans des lieux fréquentés par les jeunes, à savoir les universités, les cafés ou encore des places publiques. «Cela contribuera à les attirer dans ce sens, car rares sont ceux qui sont conscients que l'aquaculture est un créneau porteur», insiste-t-il.
Concernant le projet lié à la production des aliments pour poisson d'eau douce au Centre national de recherche en pêche et aquaculture, le responsable a fait état de la non-visibilité de ce projet qui traîne depuis quelques années maintenant et qui tarde à voir le jour.
Abdelkader Bouazghi accompagné de sa délégation ministérielle a amorcé cette visite dans la commune de Hassi Messaoud, samedi dernier. Lors de sa première journée, le ministre a procédé au lancement officiel de la campagne de moisson -battage pour l'année 2018. Dans ses prévisions pour l'année en cours en ce qui concerne la prochaine récolte, Abdelkader Bouazghi a ici encore affiché son optimisme quant à son avenir. S'axant sur la moisson des céréales en Algérie, il augurera que ce segment connaîtra un bond qualitatif cette année. Il a indiqué à ce propos que le secteur de l'agriculture sera marqué en 2018, «par une production céréalière abondante.»
D'après lui, force est de constater que cela est étroitement lié au fait que tous les moyens appropriés ont été mobilisés pour ce faire. Abdelkader Bouazghi a ainsi achevé sa visite d'inspection de deux jours, hier, dans la wilaya de Ouargla.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha