Prévisions pour le 16 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 21 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 30 °C
30
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 22 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 18 °C Max 27 °C
30
 Alger Min 22 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 32 °C
30
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 20 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
34
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
34
 Tindouf Min 25 °C Max 39 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 28 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 31 °C
30
 Ghardaïa Min 25 °C Max 32 °C
28
Accueil |Nationale |

MESSAGE DE L'UGTA À L'OCCASION DE LA «JOURNÉE DU VIVRE ENSEMBLE EN PAIX»

Un cadeau pour Benghebrit

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une grande Dame qui se bat pour bâtir une école algérienne moderne, à savoir Nouria BenghebritUne grande Dame qui se bat pour bâtir une école algérienne moderne, à savoir Nouria Benghebrit

Ce soutien de sidi saïd intervenant dans un contexte marqué par une violente campagne contre la ministre de l'Education, vaut son pesant d'or.

Il est utile de s'enorgueillir que c'est l'Algérie qui a initié la «Journée internationale du vivre ensemble en paix», célébrée le 16 mai à travers le monde entier. C'est agréable de fêter cet événement. Et quoi de plus beau qu'à l'utile et l'agréable, joindre la reconnaissance envers une grande Dame qui se bat pour bâtir une école algérienne moderne, à savoir Nouria Benghebrit. C'est ce que vient de faire la Centrale syndicale. Dans un message rendu public hier, la direction nationale de l'Ugta saisit cette occasion en saluant les efforts de Benghebrit: «Pour bâtir une Ecole tout ancrée dans les valeurs qui fondent notre Société et tournée vers la Modernité, la Science, le Progrès et l'Universalité». Exposant les motifs, le message de l'Ugta rappelle que parce que l'Algérie du futur se prépare aujourd'hui et au quotidien et parce que l'école occupe une place centrale et un rôle primordial, parce que «l'école demeure incontestablement le creuset dans lequel se forge la conscience citoyenne et où se dispense le Savoir qui permettra aux générations futures d'assurer le positionnement de l'Algérie de demain dans le concert des Nations». C'est dans cet esprit, et pour toutes ces considérations que la direction de l'Ugta, «préoccupée par les surenchères auxquelles se livrent régulièrement les adeptes de l'archaïsme et de la régression sociale, saisit cette occasion pour délivrer un message particulier à l'endroit de la ministre de l'Education nationale», tout en appelant la ministre ainsi que ses collaborateurs à asseoir un climat permettant le raffermissement d'une école citoyenne, «ancrée dans les valeurs qui fondent la Société algérienne et tournée vers la Modernité, la Science, le Progrès et l'Universalité». Ce soutien qui intervient à la veille des examens de fin d'année vaut son pesant d'or pour une dame placée en perpétuel état de guerre par le courant islamo-conservateur.
Consciente des embûches et des convoitises qui guettent ce secteur stratégique, l'Ugta a appelé à la vigilance contre «toute tentative de déstabilisation d'où qu'elle émane». De même qu'elle a exhorté «toutes les forces vives de notre pays à privilégier la voie du dialogue et de la concertation pour régler les différends qui jalonnent le quotidien de toute société en mouvement». Ce cadeau de Abdelmadjid Sidi Saïd à Benghebrit n'est pas fortuit. Il titre en réalité toute sa substance du message du président Bouteflika célébrant cette journée. Ce n'est pas sans raison que l'Ugta incite les Algériens à célébrer, à saisir cette occasion pour fêter la diversité culturelle de notre pays et sa cohésion retrouvée et ce «grâce à la Réconciliation nationale, initiée par SEM Président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika».
Soulignant, dans ce même message, les avancées enregistrées par notre pays «dans la promotion des droits et du statut de la femme au sein de notre société et du rôle déterminant qui reste le sien (...)», le chef de l'Etat a dans un premier temps fait allusion à Benghebrit avant d'être plus explicite quand il déclare notamment: «C'est à ce chapitre, enfin, qu'il faut inscrire la profonde réforme du système éducatif national, dont le rôle dans la formation du citoyen.» Pour dire que l'école algérienne est à ce titre appelée à essaimer davantage les valeurs du vivre ensemble en paix parmi les millions d'élèves.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha